Mondial 2014 / Sports

Corans, bananes et savon liquide: les demandes insolites des équipes arrivées au Brésil

Temps de lecture : 2 min

Liquid soap + flash light / Flavouz via FlickrCC License by
Liquid soap + flash light / Flavouz via FlickrCC License by

Depuis ce week-end, les équipes des 32 pays en compétition pour la Coupe du monde découvrent leurs quartiers brésiliens pour le mois à venir et font l’expérience de leur premier contact avec le pays du football.

Avant leur arrivée, chaque délégation a donné ses instructions aux hôtels et centres d’entraînement qui vont accueillir les équipes. Parmi les recommandations les plus fréquentes, on trouve la demande d’accès au haut débit à Internet, une climatisation efficace et l’installation de salle de détente avec télévision (parfois avec un bouquet de chaînes «maison» ) et jeux vidéo.

Le journal sportif brésilien Lance! a cependant relevé quelques demandes insolites. L'Algérie, par exemple, a demandé à ce qu’il y ait un coran dans les chambres des joueurs. L'Equateur a décidé de faire importer des variétés de bananes locales pour ne pas trop dépayser son équipe. Et la France aurait demandé à ce que l’on dispose du savon liquide et non des savonnettes dans les salles de bains.

On apprend également que la sélection colombienne souhaite avoir de jeunes joueurs locaux contre lesquels s’entraîner. Les Japonais souhaitent pouvoir disposer de jacuzzis, tandis que les Australiens ont demandé à avoir de grandes machines à café avec la presse internationale chaque matin.

Par ailleurs, la sécurité est une question prioritaire pour de nombreuses délégations. L’arrivée des Anglais à Rio dimanche et des Américains lundi à São Paulo a été l’occasion d’un déploiement remarqué de la police militaire (troupes de choc) pour sécuriser les convois entre l’aéroport et le centre d’entraînement. Plusieurs pays ont envoyé leurs propres policiers. D’après le journal Globo, se sont près de 200 policiers étrangers, non armés, qui vont collaborer avec les autorités brésiliennes pendant le Mondial.

Avant leur premier match, chaque équipe aura le temps de se familiariser avec le pays. Les joueurs allemands de la Mannschaft ont été accueillis par des danseurs de capoiera à Bahia et l’entraînement s’est même terminé par une danse avec les Indiens de la tribu Pataxo. Les joueurs des Pays-Bas se sont offert un petit bain de mer à Rio et une séance de foot sur la plage.

D’autres équipes ont fait aussi l’expérience d’une première mésaventure, comme la sélection mexicaine. Le bus de la Fifa qui devait emmener les joueurs à l’entraînement a connu un problème technique. Toute l’équipe s'est donc rendue sur le terrain, en taxi...

Slate.fr

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters