Culture

Frank Sinatra n’était pas celui qu’on croyait

Repéré par Eric Leser, mis à jour le 09.06.2014 à 13 h 53

Repéré sur Wall Street Journal, New York Times

La part d'ombres et de lumières de celui qui était un symbole de l'Amérique des années 1950 et 1960.

Sur un mur de Los Angeles.  REUTERS

Sur un mur de Los Angeles. REUTERS

Mort en 1998,  Frank Sinatra était un des chanteurs et acteurs américains les plus célèbres et les plus controversés. Il était un des symboles de l’Amérique triomphante des années 1950 et 1960. Mais sa vie et sa personnalité recelaient de nombreuses parts d’ombre.

 

1.Il ne supportait pas la chanson «My Way» («Comme d’habitude»)

La chanson «My Way» est la plus iconique de la carrière du chanteur. Elle a été en partie écrite par Claude François et plus tard adaptée par Paul Anka pour les dieux à la scène de Frank Sinatra annoncés en 1969… C’était de faux adieux et il a continué à chanter pendant 25 ans.

Quand Frank Sinatra a fait son retour, il a découvert avec stupéfaction que tout le monde voulait entendre «My Way». Or le Wall Street Journal souligne qu’il ne supportait pas de chanter quelque chose qui le mettait en avant, qui parlait de lui et qui en plus affirmait qu’il n’avait aucun regret dans sa vie.

Le plus étonnant est que Frank Sinatra a souvent dit à son public qu’il détestait cette chanson. Au Caesars Palace à Las Vegas, il avait ainsi expliqué à la foule: «je hais cette chanson et si vous la chantiez depuis huit ans vous seriez comme moi». Quelques temps plus tard au Los Angeles Amphitheater, il laissait échapper avant de la chanter: «et bien sûr, c’est le moment de la séance de torture, pas pour vous mais pour moi».

2.Il a été emprisonné pour «séduction et adultère»

Le 25 novembre 1938, le crooner qui était un grand séducteur, a été jeté en prison sur des accusations de «séduction» ce qui dans les années 1930 aux Etats-Unis était un vrai délit. Frank Sinatra avait été attrapé dans un lit avec une dame de bonne famille.

Après une petite enquête, la police découvrit que la dame en question était mariée et l’accusation est alors devenue celle d’adultère. Finalement, l’affaire fut classée mais Frank Sinatra passa 16 heures dans une cellule.

3.Il haïssait Marlon Brando

Les deux acteurs ne pouvaient pas se voir. Leur rivalité commença en 1955 sur le tournage du film Guys and DollsBlanches colombes et vilains messieurs») réalisé par Joseph L. Mankiewicz. Sinatra était jaloux de Brando qui jouait un personnage de séducteur tandis que lui était cantonné au rôle de comique.

Sinatra changea donc le registre de son personnage ce qui déplut beaucoup à Marlon Brando. Pour se venger Brando sabotait des scènes parce que Sinatra ne supportait pas de tourner plusieurs fois la même scène. A un moment du tournage, Frank Sinatra devait manger un morceau de cheesecake et Brando oublia sciemment neuf fois de suite une partie de son texte contraignant Sinatra à manger neuf fois de suite du gâteau.

4.Les liens avec la mafia

Les liens de Frank Sinatra avec la mafia n’ont jamais été un secret bien gardé. En dépit de ses multiples dénégations, il était proche de plusieurs parains dont Carlos Gambino et aurait même présenté à John Kennedy, futur Président des Etats-Unis et au parain Sam Giancana la même femme. Frank Sinatra a même inspiré le personnage du crooner Johnny Fontane dans le film le Parain.

5.Un dossier vide au FBI

Ce n’est pas une surprise mais le directeur du FBI (police fédérale américaine), le redoutable, maniaque et dictatorial J. Edgar Hoover avait ouvert un dossier sur  Frank Sinatra. Après tout, il était une star immensément populaire de la chanson qui corrompait la jeunesse américaine et en plus soutenait le mouvement des droits civiques en faveur des noirs. Mais le dossier en question, déclassifié en 1998 après la disparition de Frank Sinatra, ne contenait pas grand chose même s’il faisait 1 300 pages. Certains s'attendaient à des révélations fracassantes sur la mafia, sur le clan Kennedy dont Frank Sinatra était proche. Rien!

6.L'étrange enlèvement de Frank Sinatra junior

Voilà un épisode surprenant. Frank Sinatra Jr, le fils de son père, voulait être un chanteur comme lui sans en avoir tout le talent. Le 8 décembre 1963 à l’âge de 19 ans il était dans une chambre d’hôtel dans la petite ville de Stateline au Nevada où il venait de chanter et attendait qu’on lui livre de quoi manger. En fait, les livreurs s’emparèrent de lui, le mirent dans le coffre de leur voiture et foncèrent vers la Californie. Les deux malfrats, Barry Keenan et Joseph Amsler, et leur complice John Irwin étaient plutôt des minables et même des malades mentaux un peu faibles d'esprit selon la justice américaine. Frank Sinatra leur proposa un million de dollars contre son fils et ils n’en voulaient que 240 000! L’échange entre la rançon et Frank Sinatra jr se passa sans problèmes et... les trois hommes furent arrêtés quelques jours plus tard.

Frank Sinatra acheta des montres en or aux agents du FBI qui avaient mené l’enquête et les refusèrent. Mais ils acceptèrent quand J. Edgar Hoover en reçut une.

7.Défenseur des droits civiques

Neuf ans avant que la Cour suprême des Etats-Unis ne contraigne les écoles de tout le pays à accepter les élèves africains-américains, la Froebel High School de Gary dans l’Indiana accepta 200 étudiants afro-américains. S’en suivit des échauffourées et des appels au boycott. Frank Sinatra se rendit immédiatement sur place et s’adressa à l’ensemble des élèves pour dénoncer le racisme.

Frank Sinatra avait des fréquentations douteuses mais combatit toujours pour l'égalité. Il ne se produisit jamais dans des salles où les noirs étaient interdits et chanta souvent avec Billie Holliday, Ella Fitzgerald, Nat King Cole et Sammy Davis Junior à une époque où cela n'était pas évident. Il chanta pour recueillir des fonds pour Martin Luther King. «Aussi longtemps que la plupart des blancs pensent «negro» d’abord et homme ensuite, nous aurons un problème. Je ne sais pas pourquoi nous ne pouvons pas grandir» avait-il déclaré à la télévision.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte