Economie

L’économie américaine a retrouvé les emplois perdus pendant la crise

Repéré par Eric Leser, mis à jour le 09.06.2014 à 10 h 56

Repéré sur USA Today

Il a fallu six ans à la première économie mondiale pour retrouver les emplois perdus après la crise financière de 2008.

Une étiquette sur un téléviseur «Assemblé aux Etats-Unis». REUTERS

Une étiquette sur un téléviseur «Assemblé aux Etats-Unis». REUTERS

Six ans après le début de la crise, l’économie américaine a finalement retrouvé tous les emplois perdus. En mai, elle a créé 217 000 emplois. Cela lui a permis d'effacer les 8,7 millions d’emplois perdus après la crise financière de 2008 et la plus grave récession qu'a connu le pays depuis les années 1930.

La première économie mondiale est parvenue à recréer exactement 8,8 millions d'emplois depuis le point le plus bas touché par le marché du travail en février 2010. Aujourd’hui, 138,463 millions de personnes ont un emploi aux Etats-Unis contre 138,365 millions en janvier 2008.

Illustration de la sévérité de la crise financière, économique et sociale, la reprise du marché du travail aura été exceptionnellement lente par rapport aux précédentes récessions. Il aura fallu soixante-seize mois pour retrouver le niveau d'emploi initial contre 48 mois lors de la crise de 2001, 32 mois pour celle de 1990 et 28 mois pour celle de 1981. Aujourd’hui encore, le dynamisme de l’économie américaine est loin d’avoir retrouvé celui de la majeure partie des années 2000.

Ainsi, le marché du travail s’est en quelque sorte rétréci. Le taux d'activité de la population dans son ensemble, avec 62,8 %, est faible. Il est à son plus bas niveau depuis trente-six ans et bon nombre d'Américains en âge et en capacité de travailler ne cherchent plus de travail et sortent donc des statistiques du chômage. Enfin, si l'économie américaine a bien retrouvé le même nombre d'emplois qu’avant la crise, depuis 2008 la population américaine a augmenté de 7%.

Les économistes se veulent tout de même optimistes pour la plupart car l’économie américaine a beaucoup souffert au premier trimestre à la suite des vagues de froid polaire qui ont paralysé le pays et fait reculer le PIB de 1%. Mais la reprise a suivi et cela fait maintenant quatre mois consécutifs que les créations d'emplois dépasse les 200.000 pour la première fois depuis plus de dix ans. Le taux de chômage s’est établi le mois dernier à 6,3% de la population active contre 10,1% en France. 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte