Ces organismes sont trop petits pour être vus. Dommage, ils sont impressionnants

Des pollens de différentes plantes courantes comme le tournesol, la rose trémière ou le lys. Dartmouth Electron Microscope Facility.

Des pollens de différentes plantes courantes comme le tournesol, la rose trémière ou le lys. Dartmouth Electron Microscope Facility.

A quoi ressemble un pollen? Et une tête de fourmi? Impossible à dire car l’œil humain ne peut pas voir des objets dont la taille est inférieure à 0,2 mm. Heureusement, les progrès technologiques nous permettent de contempler ce monde, notamment grâce à la microscopie électronique à balayage, rappelle IFLScience.

Cette technique consiste à balayer une surface –ou échantillon dans le jargon– avec des électrons. La surface balayée réémet des particules qui, une fois analysées, permettent de reconstruire une image de l’échantillon. Ces microscopes sont capables d’agrandir une image 300.000 fois alors que les microscopes optiques les plus puissants plafonnent à 1.000 fois. 

Même si les clichés sont en noir et blanc, ils peuvent être colorés par des logiciels d’imagerie pour les rendre plus vivants ou même pour clarifier la structure des objets observés.

Voici une (petite) sélection de photos.

Une cellule T, qui joue un rôle important dans le système immunitaire. Image du National Institut of Allergy and Infectious Diseases.

La salmonella, une bactérie à l'origine de la salmonellose. Image du National Institut of Allergy and Infectious Diseases.

Une tête de fourmi. Image du U.S. Geological Survey.

Un curculionidé, petit insecte phytophage. Image Louisa Howard - Dartmouth Electron Microscope Facility.

La cellule HeLA, du nom de Henrietta Lacks, atteinte d'un cancer de l'utérus. Image du National Institutes of Health.

Vous pouvez retrouver de nombreuses autres photos sur IFL Science ainsi que sur le site du Dartmouth Microscope Facility.