Mondial 2014 / Sports

Morgan Schneiderlin, l'ancien inconnu qui veut du bien à l'Equipe de France

Temps de lecture : 2 min

Morgan Schneiderlin à Clairefontaine le 19 mai 2014, REUTERS/Charles Platiau
Morgan Schneiderlin à Clairefontaine le 19 mai 2014, REUTERS/Charles Platiau

C'est officiel, Franck Ribéry ne participera pas à la Coupe du monde au Brésil. Comme nous l'avons écrit ici-même, son expérience internationale et sa capacité à marquer des buts en équipe de France vont manquer aux Bleus.

Pour pallier l'absence du leader d'attaque des Bleus et celle de l'autre forfait du jour, Clément Grenier, Didier Deschamps a appelé deux jeunes joueurs, Rémy Cabella et Morgan Schneiderlin.

Les performances et le profil de ce dernier, milieu récupérateur de Southampton, méritent que l'on s'y attarde un peu.

Inconnu du grand public jusqu'à cette année à cause de son parcours atypique (après une poignée de matchs en Ligue 1 avec Strasbourg, il a signé jeune avec le club anglais qui évoluait alors en Championship, la deuxième division), ses excellentes prestations l'ont propulsé au rang de meilleur joueur français de Premier League de l'année selon L'Equipe.

Didier Deschamps, s'il a quelques difficultés avec la prononciation de son nom , a récompensé sa belle saison en faisant de lui un réserviste puis en l'appelant à la rescousse.

Il faut dire que ses statistiques parlent pour lui. Opta rappelle qu'aucun joueur n'a effectué plus de tacles ni d'interceptions que lui depuis la saison 2012-2013 en Premier League, qui reste encore aux yeux de beaucoup le meilleur championnat du monde:

Le site Squawka souligne une autre statistique en sa faveur: Schneiderlin est le joueur de l'équipe de France qui a réussi le plus de tacles cette saison en championnat.

En tant que remplaçant poste pour poste de Clément Grenier et arrivé de dernière minute, Schneiderlin devrait entamer la Coupe du monde avec un train de retard dans la hiérarchie des milieux de terrain défensifs de l'équipe de France. Mais s'il est appelé à jouer un rôle sur le terrain dans l'aventure des Bleus, il a les qualités pour tenir sa place. Et on sait déjà qu'il n'aura pas peur d'humilier les stars qui se dresseront en face de lui. Ici, Fernandinho et Yaya Touré:

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

«Nation branding»: comment tirer vraiment profit de l'organisation d'une Coupe du monde

Organiser un Mondial ou des Jeux olympiques n'est pas rentable, mais peut entraîner des bénéfices en termes de diplomatie publique... à condition de bien s'y prendre.

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

De quoi souffrirez-vous au retour de la Coupe du monde?

Atteintes dermatologiques, maladies gastro-intestinales, fièvres... Le pire moment du Mondial, c'est le retour.

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

Le Qatar peut encore faire comme la Colombie en 86: renoncer au Mondial

La Colombie aurait dû organiser la Coupe du monde en 1986. Mais en 1982, elle y a renoncé, largement encouragée par la FIFA qui s’était rendu compte de son erreur. Même histoire et «modus operandi» pour le Qatar et la Coupe du monde 2022?

Newsletters