Sports / Mondial 2014

Les plus grands moments de l'histoire de la Coupe du monde en 30 GIF: fails

Temps de lecture : 2 min

Zinedine Zidane et Marco Materazzi pendant la finale de la Coupe du monde 2006 le 9 juillet à Berlin, REUTERS
Zinedine Zidane et Marco Materazzi pendant la finale de la Coupe du monde 2006 le 9 juillet à Berlin, REUTERS

Fails

Le tir au but raté de Baggio (1994)

Le football est injuste. Roberto Baggio est un des meilleurs joueurs italiens de l'histoire, a marqué des buts d'une classe incroyable, a gagné un Ballon d'or et a emmené l'Italie à la troisième place en 1990 et à la finale en 1994. Mais l'image la plus célèbre de sa carrière restera à jamais un raté.

Le crochet raté d'Higuita (1990)

Le gardien colombien Rene «El Loco» Higuita est l'inventeur du génial «coup du scorpion». Il est aussi l'auteur de cette bourde mythique.

Robert Greene à l'anglaise (2010)

Qu'ils sont loin les temps de Gordon Banks ou même de David Seaman. Les gardiens de but anglais ont aujourd'hui la réputation d'être de véritables passoires. On se demande pourquoi.

Les larmes de Gascoigne (1990)

Paul Gascoigne était un joueur formidable, mais aussi une personnalité instable. En voyant son visage se décomposer après avoir reçu un carton jaune le privant d'une éventuelle finale, son coéquipier Gary Lineker se retourne vers son entraîneur, Sir Bobby Robson, et lui demande de «garder un œil» sur lui.

La Corée du Nord surprend l'Italie (1966)

La défaite de l'Italie face à une équipe de Corée du Nord dont personne ne savait rien à son arrivée en Angleterre est sans doute la plus grosse surprise de l'histoire de la Coupe du monde, suivie par... la défaite de l'Italie face à la Corée du Sud en 2002.

Grégoire Fleurot Journaliste

Newsletters

En Chine, le MMA fait trembler les arts martiaux traditionnels

En Chine, le MMA fait trembler les arts martiaux traditionnels

En Chine, la rivalité entre arts martiaux est un combat culturel.

Faire du sport nous rend-il vraiment plus intelligent?

Faire du sport nous rend-il vraiment plus intelligent?

Les effets sur la mémoire d'une activité physique se confirment.

Un peu d'histoire pour relativiser la rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone

Un peu d'histoire pour relativiser la rivalité entre le Real Madrid et le FC Barcelone

Dans «Le footballeur allergique à la neige», en librairie le 8 novembre, le journaliste Ali Farhat revient sur le destin étonnant de Juan et Carlos Padrós, qui ont contribué à la création du Real Madrid, ennemi juré du FC Barcelone.

Newsletters