Life

Comment reconstituer un document détruit

Slate.com, mis à jour le 06.08.2009 à 11 h 08

Un ordinateur peut lire un texte déchiré.

La semaine dernière, des procureurs fédéraux ont annoncé à un juge avoir reconstitué pour la première fois des documents détruits par le Stanford Financial Group, dont le propriétaire, R. Allen Stanford, est inculpé pour une arnaque à la Ponzi s'élevant à 7 milliards de dollars. Comment reconstituer des documents une fois passés dans un destructeur?

Avec un ordinateur. Lors d'un processus classique de reconstitution, les techniciens mettent tous les morceaux de papiers détruits dans un scanner. Un logiciel automatisé enregistre ensuite chaque morceau individuellement et analyse de nombreuses caractéristiques, telles la taille, la couleur, la découpe et la police de caractères. Grâce à un algorithme de correspondance, le logiciel identifie ensuite les morceaux potentiellement voisins et les affiche sur un écran pour qu'un opérateur humain confirme le tout. (Pour une utilisation domestique, une entreprise israélienne vend un programme pouvant transformer n'importe quel PC équipé d'un scanner en «dé-déstructeur»)

Tous les documents détruits ne peuvent être reconstitués. La faisabilité et la facilité de reconstruction dépend de la taille des lambeaux - plus ils sont petits et nombreux, plus le document sera difficile à reconstituer. Les destructeurs à coupe droite découpent  le papier en de longs lambeaux d'un demi à trois-quarts de centimètre de largeur, et sont populaires en raison de leur rapidité et de leur faible coût - ils permettent aussi des reconstitutions plus aisées car ils produisent un nombre relativement faible de fragments. Les destructeurs à coupe croisée, qui taillent le papier en de multiples petits morceaux, tels des confettis, sont bien plus sûrs (et chers), tandis que les destructeurs qui pulvérisent le papier en poussière coûtent plusieurs milliers de dollars mais rendent quasiment impossible toute reconstitution. (Pour sécuriser les informations top-secrètes, le Département de la Défense américaine demande que la majorité des particules détruites «n'excèdent pas 5 mm²»).

Lorsqu'on utilise un destructeur à coupe droite, la direction de coupe importe aussi dans le processus de reconnaissance. Des coupes horizontales peuvent laisser intactes des lignes entières de texte. Des coupes verticales, qui garantissent la cassure des phrases, sont plus sûres.

Avant ces progrès technologiques des ordinateurs et des scanners, les documents devaient être reconstitués à la main. Une fois toutes les pièces rassemblées en un endroit, associer un document détruit tenait du puzzle géant; le reconstitueur devait méticuleusement trier les lambeaux et chercher des correspondances. Durant la révolution iranienne de 1979, des étudiants et des militants, après avoir pénétré l'ambassade américaine de Téhéran, s'étaient tournés vers des tisserands locaux afin de reconstituer des documents classifiés par la CIA trouvés détruits. Ces pages furent ensuite publiées dans une somme de 60 tomes environ, appelée «Les documents du nid d'espions américains». Et, en 2002, lors de l'émission Good Morning America, l'ancien agent du FBI William Daly mettait une heure à reconstituer une page détruite de dictionnaire.

Adrian Chen


Traduit par Peggy Sastre

Slate.com
Slate.com (483 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte