Monde

Israël: la police demande l'inculpation de Lieberman

Temps de lecture : 2 min

La police israélienne a recommandé dimanche 2 août l'inculpation du ministre ultranationaliste des affaires étrangères, Avidgor Lieberman, a déclaré le département des fraudes. Selon le quotidien israélien Haaretz, le chef du parti d'extrême-droite Israël Beiteinou pourrait être inculpé pour «corruption», «blanchiment d'argent», «harcellement de témoin» et «obstruction à la justice».

Cette recommandation sera soumise dans les prochains jours au procureur général de l'Etat Menahem Mazouz, qui décidera s'il inculpera ou non le ministre. En cas d'inculpation, ce dernier sera contraint de quitter ses fonctions.

Selon Haartez, l'enquête en cours depuis treize ans est «pratiquement terminée» et s'oriente vers la conclusion que Lieberman aurait reçu de très importantes sommes d'argent en provenance de l'étranger pour financer ses campagnes électorales via une firme de consultants dirigée par sa fille Michal. Ces fonds, qui se compteraient en «millions de dollars», auraient transité grâce à des sociétés fictives et différents comptes bancaires détenus notamment par sa fille à Chypre.

M. Lieberman a aussitôt réagi en s'estimant victime d'une «campagne de persécution».

Image de Une: Avigdor Lieberman Reuters

Lire aussi sur le même sujet: Un violon sur le toit d'Israël et Avigdor Lieberman est un homme dangereux.

Newsletters

Chroniques trumpiennes: semaine du 29 juin au 5 juillet

Chroniques trumpiennes: semaine du 29 juin au 5 juillet

Aperçu hebdomadaire de la vie tweeto-mentale du président américain.

De Phyllis Schlafly aux électrices de Trump, les contradictions des antiféministes américaines

De Phyllis Schlafly aux électrices de Trump, les contradictions des antiféministes américaines

Phillys Schlafly valorisait la femme au foyer alors que sa carrière professionnelle était bien remplie. Pourtant, si elle avait été un homme, elle serait allée très loin dans son parti.

Black Lives Matter pourrait bien être le plus grand mouvement de l'histoire des États-Unis

Black Lives Matter pourrait bien être le plus grand mouvement de l'histoire des États-Unis

On estime entre 15 à 26 millions le nombre d'Américain·es ayant participé à des manifestations contre les violences policières et le racisme systémique à travers tout le pays.

Newsletters