Deux morts dans un attentat à Tel Aviv contre un centre homosexuel

Temps de lecture : 2 min

Deux personnes ont été tuées et 11 blessées samedi 1er août dans la soirée par des tirs d'un inconnu devant un centre de la communauté homosexuelle à Tel Aviv, selon un nouveau bilan des services d'urgence, qui avaient auparavant fait état de 3 tués.

Un jeune homme et une jeune femme ont été tués sur le coup. Trois autres personnes ont été grièvement blessées. Le décès de l'une d'entre elles a été annoncé par erreur dans la nuit par les services hospitaliers.

Un inconnu au visage masqué et vêtu de noir a ouvert le feu à l'arme automatique sur un attroupement de jeunes de la communauté de gays et lesbiennes à l'entrée du centre, situé au coeur de Tel Aviv, avant de prendre la fuite, selon des témoins.

Dans la nuit, des milliers de personnes se sont rassemblées dans le centre de Tel Aviv pour dénoncer cette attaque. Un député d'opposition de gauche, Nitzan Horowitz du parti Meretz, a proclamé que «notre communauté (homosexuelle) ne se laissera pas effrayée, elle affrontera la tête haute et avec fierté tous ceux qui la menacent, à la guerre nous répliquerons par la guerre».

La police de son côté a imposé un black out total sur les détails de l'enquête.

Image de Une: En hommage aux victimes  Reuters

Slate.fr

Newsletters

Newsletters