Premier procès des manifestants anti-Ahmadinejad en Iran

Slate.fr, mis à jour le 01.08.2009 à 17 h 07

Une centaine de militants politiques et de manifestants arrêtés depuis le 12 juin, dont des responsables de premier plan de l'opposition, ont comparu samedi 1er août à Téhéran dans un procès de masse.

Il s'agit du premier procès de personnes arrêtées dans les manifestations dénonçaient a réélection du président ultraconservateur Mahmoud Ahmadinejad. Selon l'agence de presse officielle IRNA, les accusés de ce premier procès sont poursuivis pour conspiration contre le système, attaques de bâtiments officiels et militaires ou encore liens avec des groupes d'opposition armée.

Selon l'agence semi-officielle Fars, les accusés seraient plus de 100 et parmi eux figurent plusieurs responsables politiques de premier plan du camp réformateur. Il y avait notamment l'ancien vice-président Mohammat Ali Abtahi, l'ancien porte-parole du gouvernement Abdollah Ramezanzadeh, l'ancien vice-président du Parlement Behzad Nabavi, l'ancien ministre adjoint des affaires étrangères Mohsen Aminzadeh et enfin le dirigeant du principal parti réformateur, le Front iranien de la participation islamique, Mohsen Mirdamadi.

Des images de la salle du tribunal montrent Mohammat Ali Abtahi très amaigri et Mohsen Mirdamadi à l'air sombre, en uniforme de prisonnier, assis au premier rang ont été diffusées. La plupart des prévenus étaient menottés mais sans uniforme de prisonniers.

D'après l'agence IRNA, le ministère public a lu au cours de l'audience l'acte d'accusation. Selon ce document de 15 pages, trois des plus importants partis d'opposition ont comploté en vue de mener à bien une «révolution de velours» afin de renverser la république islamique.

Image de Une: l'ancien président iranien Abtahi en uniforme de prisonnier entre des gardes  Reuters

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte