France

Nouvel incident de sonde Pitot chez Air France

Slate.fr, mis à jour le 29.07.2009 à 10 h 01

Air France a enregistré un nouveau problème lundi 13 juillet avec un nouveau modèle de sonde Pitot sur un vol Rome-Paris, selon le Figaro. L'incident, qui serait survenu sur un Airbus A320 lors du vol AF1905, a privé le pilote d'information sur la vitesse de l'avion pendant une minute.

Des défaillances des sondes Pitot sont l'une des causes possibles de l'accident du vol AF447 entre Rio et Paris, qui a coûté la vie à 228 personnes. Sous la pression des syndicats de pilotes, Air France «a procédé début juin au changement des sondes de type Thales AA par des sondes de type Thales BA, supposées plus fiables lors de la traversée de zones orageuses à fortes pluies ou de zone à fort givrage comme certains cumulonimbus.»

À l'issue de l'enquête interne, la compagnie pourra sans doute indiquer si l'incident remet en question la fiabilité des nouvelles sondes BA et surtout si un parallèle peut être fait avec l'accident du vol AF 447. Le syndicat de pilotes SNPL rappelle que «la perte d'indication anémométrique est un événement majeur couvert par une manœuvre d'urgence».

[Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: L'avion disparu photographié par un spotter: le numéro d'identification de l'appareil, A330 F-GZCP, est visible en agrandissant l'image depuis Flickr. CC Flickr/clippergoodwilll.

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte