Culture

Merce Cunningham est mort

Temps de lecture : 2 min

Le chorégraphe américain Merce Cunningham est mort dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 90 ans. «Surnommé l'Einstein de la danse, il a dynamité dès les années 50 les codes du ballet: le danseur ne se déplace plus en fonction du centre de la scène, il est lui-même un centre», raconte LeFigaro. «Au contraire du danseur classique, j'estime tous les mouvements possibles», expliquait Merce Cunningham.

Il s'est émerveillé des compositions aléatoires, jouant littéralement ses ballets aux dés du Yi King, le grand livre d'oracles chinois. Dans les années 90, il découvre le logiciel informatique Lifeforms qui lui donne de nouvelles possibilités de mouvements. Ainsi dans Biped, les danseurs dialoguent avec leur image grâce à des capteurs placés sur leur corps.

«Avec Cunningham, on a l'impression de contempler le monde au septième jour alors que tout est neuf. C'est la beauté dépourvue de raisons d'exister et ­qui s'assume pleinement comme telle», notait alors un critique.

En 2002, il s'était confié à Libération: «Ce matin, je pensais à Erik Satie et j’ai dessiné une grenouille.(...) Observer les animaux n’a jamais cessé de me fournir des idées de mouvements. Je me souviens d’un documentaire. Un vieux lion était couché, entouré de lionceaux qui s’ébattaient. (...) J’ai imaginé des situations de chutes que je n’avais pas encore explorées et mes danseurs ont ainsi trouvé des solutions inédites».

[Lire les articles complets sur LeFigaro.fr et Liberation.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Photo Flickr pashasha)

Newsletters

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

«L'Attaque des Titans», l'anime le plus important des années 2010?

Après dix ans d'intrigues, la fin de cette série tournée est imminente. Elle a été d'une efficacité redoutable, voici pourquoi.

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

À force de s'indigner de tout et de rien, on rend l'humour infréquentable

[BLOG You Will Never Hate Alone] De nos jours, pour ne pas froisser les victimes d'actes ignominieux, on voudrait réduire au silence l'humour et ceux qui en usent.

Celui où Anaïs et Marie rejouent le meilleur épisode de la série (et testent leur amitié)

Celui où Anaïs et Marie rejouent le meilleur épisode de la série (et testent leur amitié)

Dans ce huitième épisode d'AMIES, Anaïs et Marie regardent la première moitié de la saison 4 de Friends. Les deux amies reviennent sur l'épisode «The One with the Embryos» («Celui qui gagnait les paris») classé comme l'un des meilleurs de la série...

Newsletters