Les SMS multiplient le risque d'accident par 23

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2009 à 11 h 38

La première étude portant sur l'envoi de messages SMS au volant montre que le risque d'accident est bien plus élevé que les estimations existantes basées sur des recherches en laboratoire, et surpasse de loin les risques liés aux autres distractions de la conduite, rapporte le New York Times.

L'étude de l'institut de transport de Virginia Tech, qui a consisté à installer des caméras dans la cabine de camions effectuant de longs trajets sur une période de 18 mois, a trouvé que le risque de collision est 23 fois supérieur quand les chauffeurs écrivent des textos.

Dans les instants précédant les accidents, les conducteurs passent en moyenne presque cinq secondes à regarder leur appareil portable, «une durée suffisante pour parcourir un terrain de football américain sur une autoroute».

«Bien que les camions prennent plus de temps pour s'arrêter et sont moins manœuvrables que les voitures, les conclusions peuvent s'appliquer à tous les conducteurs, qui tendent à adopter les mêmes comportements que la centaine de camionneurs étudiés» note l'étude.

Le New York Times a d'ailleurs développé un jeu vidéo sur son site Internet pour montrer les risques des SMS au volant.

[Lire l'article complet sur nytimes.com]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: The Infamous Gdub, Flickr, CC)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte