La France rattrape son retard en écoutes téléphoniques

Slate.fr, mis à jour le 28.07.2009 à 10 h 50

Selon une étude publiée par Claudine Guerrier, enseignante et chercheuse à Télécom et École de management Sud-Paris, «la France est l'un des pays européens qui pratique le moins d'interceptions judiciaires [interception de communication, mails, sms...] : quinze fois moins que l'Italie, douze fois moins que les Pays-Bas et trois fois moins qu'en Allemagne».

«Si la France n'est pas en pointe en matière d'écoutes, les magistrats, et en particulier les juges d'instruction, ont mis les bouchées doubles pour rattraper le temps perdu» explique le Figaro. Selon les chiffres officiels, le nombre d'interceptions judiciaires a plus que quadruplé depuis 2001.

L'étude montre également «que les services secrets ont mis aussi les bouchées doubles pour intercepter à des centaines de kilomètres d'altitude des échanges de mails, de télécopies mais aussi des conversations téléphoniques depuis des postes fixes ou mobiles», et met en garde contre de possibles atteintes à la vie privée, les écoutes et autres interceptions ne faisant l'objet d'aucun contrôle indépendant.

[Lire l'article complet sur lefigaro.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: dmax3270, Flickr, CC)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte