Sports

De nouveaux produits dopants sur le Tour 2009?

Temps de lecture : 2 min

Pierre Bordry, le président de l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), a déclaré au journal Le Monde qu'«il y a vraisemblablement eu des transfusions sanguines» effectuées sur les coureurs du Tour de France 2009, qui s'est achevé dimanche 26 juillet.

Une fois n'est pas coutume, aucun cas de dopage n'a ébranlé le peloton pendant les trois semaines de course, mais rien n'exclut que des joueurs soient déclassés pour des contrôles effectués à posteriori sur des échantillons prélevés pendant la compétition. Pierre Bodry a «la conviction que deux nouveaux produits ont été utilisés pendant le Tour, deux médicaments qui ne sont pas encore sur le marché.»

Selon Le Monde, «l'une de ces deux substances serait l'hematide, une EPO de troisième génération qui permet de maintenir le niveau d'hémoglobine. Encore en phase clinique, ce médicament, dont la commercialisation n'est prévue que pour 2011, figure déjà sur la liste des substances interdites de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Le second médicament serait l'Aicar, un produit qui agit sur les tissus musculaires et permet de brûler les graisses.» Ce dernier médicament expliquerait la maigreur inhabituelle de certains coureurs et du peloton en général cette année.

[Lire l'article complet sur lemonde.fr]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Seringues, alpha du centaure / Flickr)

Slate.fr

Newsletters

Guerre et paix

Guerre et paix

La mission de ces coureurs new-yorkais: s'incruster sur des photos de mariage

La mission de ces coureurs new-yorkais: s'incruster sur des photos de mariage

Bons joueurs, la plupart des couples acceptent de poser aux côtés des Wedding Hashers.

Christian Bordeleau, pionnier d'une discipline fermée aux hommes aux Jeux olympiques

Christian Bordeleau, pionnier d'une discipline fermée aux hommes aux Jeux olympiques

Autant un plaisir qu'un geste militant, pratiquer la natation synchronisée est l'occasion d'éclabousser les codes en luttant contre le sexisme et l'homophobie.

Newsletters