George Bush avait caché des preuves du réchauffement climatique

Slate.fr, mis à jour le 27.07.2009 à 10 h 49

Le gouvernement Bush avait classifié des images satellites confirmant que plusieurs endroits de la planète situés en haute altitude perdaient leur couches de glace pendant l'été, révèle le Guardian.

Ces images ont été rendues publiques par la Maison Blanche la semaine dernière, alors que Barack Obama tente de convaincre le Congrès et l'opinion publique américaine de la nécessité d'agir contre le réchauffement climatique.

Parmi ces images, une montre par exemple la côte de l'Alaska: en juillet 2006, de la glace est visible tout près du rivage. Un an plus tard, il ne reste plus que de l'eau.

Le plan de relance Obama comprenait 170 millions de dollars pour la recherche scientifique climatique. La National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) cherche à obtenir 390 millions de plus pour son budget 2010, notamment afin d'améliorer ses satellites environnementaux.

[Lire l'article complet dans le Guardian]

(Photo: Un des globes exposés à Chicago en septembre 2007 pour agir contre le réchauffement climatique, par JohnLe Gear via Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte