Monde

L'image des Etats-Unis s'améliore (presque) partout

Temps de lecture : 2 min

L'image des Etats-Unis s'est largement améliorée dans la plupart des pays du monde, reflétant la confiance mondiale inspirée par Barack Obama, explique l'institut de recherche américain Pew research. Dans nombre de pays, l'image des Etats-Unis est désormais revenue à ce qu'elle était avant le début du mandat de George W. Bush.

Les progrès ont notamment été importants en Europe. En France, le taux d'opinion favorable est passé de 42% à la fin du mandat de Bush à 75% d'opinion positive aujourd'hui. Sur les autres continents, des signes d'amélioration sont également perceptibles dans des pays clé, qu'il s'agisse de l'Amérique latine, de l'Asie ou de l'Afrique.

La situation reste plus difficile dans les pays musulmans. Si certains, comme l'Indonésie, (62% aujourd'hui contre 34% en 2008) ont une meilleure image des Etats-Unis, au Moyen-Orient une perception assez négative perdure. Dans les territoires palestiniens et au Pakistan, le taux d'opinion favorable plafonne à 15%.

[Lire l'article complet sur pewresearch.org]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

crédit: wikimedia cc

Slate.fr

Newsletters

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Un médecin argentin dit qu'il pratiquera l'avortement «sans anesthésie», et se fait virer

Le pays d'Amérique latine est sur le point de légaliser l'interruption volontaire de grossesse sous certaines conditions.

De plus en plus de Japonais cumulent au moins deux emplois

De plus en plus de Japonais cumulent au moins deux emplois

Et dépassent ainsi la centaine d'heures par semaine.

L'Amérique latine est la région du monde où la sous-nutrition a le plus baissé depuis le début du 21​​​​​​​e siècle

L'Amérique latine est la région du monde où la sous-nutrition a le plus baissé depuis le début du 21​​​​​​​e siècle

Mais des efforts restent encore à accomplir, alors même que la conjoncture économique n'est plus aussi favorable qu'il y a 15 ans.

Newsletters