Les logements d'urgence de Katrina étaient toxiques

Temps de lecture : 2 min

Un rapport fédéral accablant dénonce les actions de la Federal Emergency Management Agency, l'agence gouvernementale américaine en charge de gérer les situations d'urgence, au moment des ouragans Katrina et Rita, rapporte CNN.

En bref, l'agence s'est beaucoup plus préoccupée de sa communication et de son image que des populations en danger dont elle était responsable. Elle a ainsi laissé des populations dans des logements d'urgence (caravanes, préfabriqués) qui contenaient un dérivé du formol, et n'a commencé à s'en occuper que lorsque l'attention médiatique s'est portée sur ce problème.

Des traces de ce gaz nocif ont été détéctées dès octobre 2005, deux mois après le passage de Katrina, mais l'agence n'a pas fait de tests plus approfondies avant l'hiver 2007, sous-estimant ainsi le danger encouru par les habitants.

[Lire l'article complet sur CNN.com]

(Photo: une des caravanes déployées après Katrina, via Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

Slate.fr

Newsletters

Newsletters