France

Jégo règle ses comptes avec Fillon

Temps de lecture : 2 min

Depuis son renvoi sans ménagement du secrétariat d'Etat à l'Outremer, Yves Jégo n'en finit plus de se plaindre dans la presse. Il avait une première fois réglé ses comptes avec François Fillon dans Le Parisien le 3 juillet, il en remet une couche le 23 juillet dans Le Figaro.

Yves Jégo, qui a appris son renvoi quelques minutes avant l'annonce officielle du remaniement par Claude Guéant, a eu un entretien avec Nicolas Sarkozy une semaine plus tard, à la demande du Président. «Avec François Fillon, en revanche, je n'ai eu aucun contact ni lors du remaniement, ni depuis, ce qui confirme sans doute que c'est lui qui ne voulait plus de moi dans son équipe», explique-t-il.

Jégo sera de retour à l'Assemblée Nationale pour jouer le rôle du «sarkozyste historique». Mais concernant son avenir plus lointain, il reste flou. «En me rasant le matin, je n'exclus rien. Être viré d'un gouvernement, ça peut mener loin : regardez François Fillon!» Et une pique de plus contre le Premier ministre qui n'avait pas été reconduit par Dominique de Villepin à son arrivée en 2005.

[Lire l'interview complète dans Le Figaro]

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio