Monde

11 septembre: la réforme qui ne passe pas

Temps de lecture : 2 min

La plus importante des réformes proposées par la Commission Nationale sur les attaques terroristes contre les Etats-Unis n'a toujours pas été mise en place, affirme le Christian Science Monitor. Le Congrès a bien augmenté les dépenses liées à la sécurité et aux infrastructures, mais le nombre de comités et sous-comités parlementaires dédiés à l'Interieur continue d'augmenter.

La Commission avait pourtant qualifié ce grand nombre (108 contre 88 en 2004, année où la Commission a rendu son rapport) de dysfonctionnel. Elle avait recommandé de créer un seul outil de supervision de la sécurité intérieure, permanent et non partisan, et prévu que le Congrès serait réticent.

Depuis 2004, les représentants du ministère de l'Intérieur américain ont témoigné devant plus de 1000 auditions parlementaires, et le ministère a préparé 11.300 briefings parlementaires.

A cause de ce manque de cohérence et d'unité, des directives contradictoires ont été données, sur des sujets cruciaux pour la sécurité américaine, comme la communication entre les pompiers, policiers et ambulanciers ou la législation visant à protéger les usines chimiques américaines d'attaques terroristes.

[Lire l'article complet sur le Christian Science Monitor]

(Photo: le Capitole, à Washington DC, via wikimedia)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La division SS musulmane en Bosnie, entre mythes et réalités

La 13e division SS en Bosnie a généré nombre d'analyses. Le dépouillement des archives permet aux historien·nes de remettre en perspective les faits et la réalité.

En Italie, les proxénètes ont laissé des milliers de femmes affamées pendant le confinement

En Italie, les proxénètes ont laissé des milliers de femmes affamées pendant le confinement

Forcées de se prostituer pour payer leurs dettes, ces femmes se sont retrouvées à lutter contre la faim en pleine pandémie, abandonnées par leurs proxénètes et par l’État.

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

À force de ne pas porter de masques, les politiques propagent le coronavirus au Mississippi

Près d'un·e législateur·trice sur six est contaminé·e dans cet État américain.

Newsletters