Monde

11 septembre: la réforme qui ne passe pas

Temps de lecture : 2 min

La plus importante des réformes proposées par la Commission Nationale sur les attaques terroristes contre les Etats-Unis n'a toujours pas été mise en place, affirme le Christian Science Monitor. Le Congrès a bien augmenté les dépenses liées à la sécurité et aux infrastructures, mais le nombre de comités et sous-comités parlementaires dédiés à l'Interieur continue d'augmenter.

La Commission avait pourtant qualifié ce grand nombre (108 contre 88 en 2004, année où la Commission a rendu son rapport) de dysfonctionnel. Elle avait recommandé de créer un seul outil de supervision de la sécurité intérieure, permanent et non partisan, et prévu que le Congrès serait réticent.

Depuis 2004, les représentants du ministère de l'Intérieur américain ont témoigné devant plus de 1000 auditions parlementaires, et le ministère a préparé 11.300 briefings parlementaires.

A cause de ce manque de cohérence et d'unité, des directives contradictoires ont été données, sur des sujets cruciaux pour la sécurité américaine, comme la communication entre les pompiers, policiers et ambulanciers ou la législation visant à protéger les usines chimiques américaines d'attaques terroristes.

[Lire l'article complet sur le Christian Science Monitor]

(Photo: le Capitole, à Washington DC, via wikimedia)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

La Nasa n’arrête pas de perdre des trésors inestimables

Perdus, volés ou vendus, des équipements historiques ont échappé au fil du temps au contrôle de l’agence spatiale.

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

«Bolsonaro est une antiquité qui nous arrive du passé via WhatsApp»

Comme les milieux religieux, la communauté tech est très divisée sur le phénomène Bolsonaro. Sur le point d'être élu grâce aux réseaux sociaux, il ne sera pas forcément pour autant un président favorable aux nouvelles technologies.

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

La Chine croule sous le poids de ses vélos flottants abandonnés

En Chine, l’industrie du vélo en libre-service est si florissante que des milliers de bicyclettes fanent aux quatre coins des villes.

Newsletters