Le Dreamliner de Boeing volera-t-il cette année?

Temps de lecture : 2 min

Le Dreamliner 787 de Boeing au Singapour Air Show, REUTERS/Vivek Prakash
Le Dreamliner 787 de Boeing au Singapour Air Show, REUTERS/Vivek Prakash

Le défaut structurel qui a retardé le premier vol du 787 Dreamliner est plus complexe que ce que Boeing veut bien laisser entendre, selon deux ingénieurs cités par le Seattle Times. Le premier décollage pourrait devoir attendre encore quatre à six mois.

Les deux ingénieurs, qui sont familiers des méthodes de construction de Boeing, affirment que le problème nécessite de revoir entièrement la conception de la jonction entre l'aile et le corps de l'avion, et que les nouvelles pièces seront très difficiles à installer sur les avions de test déjà fabriqués.

Ces témoignages diffèrent fortement de la version officielle de Boeing. Le 23 juin, lors de l'annonce d'un nouveau retard, le chef du programme Dreamliner déclarait qu'il s'agissait d'«une modification simple» nécessitant seulement «une poignée de pièces.» Presque un mois plus tard, Boeing n'a toujours pas donné de nouvelle date ou expliqué comment elle comptait régler le problème.

[Lire l'article complet dans le Seattle Times]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Le Dreamliner 787 de Boeing au Singapour Air Show, REUTERS/Vivek Prakash)

Slate.fr

Newsletters

Newsletters