«Contador tue les commentateurs»

Slate.fr, mis à jour le 22.07.2009 à 13 h 06

Le blogueur Nicolas Vanbremeersch (ex-Versac) ne goûte guère le traitement du Tour de France par les journalistes sportifs. «Le traitement du tour de France, c’est essentiellement du commentaire, avec de l’analyse vaguement psychologique à la clef. Le Tour de France, niveau journalisme, en France, c’est simple: c’est pire que la politique! On s’occupe essentiellement de bruits de peloton, et de commentaires de la course à la victoire. On oublie l’information».

Les raisons de son incompréhension? Impossible selon lui de trouver des statistiques fiables sur les performances exactes de Contador pendant la montée du Verbier où il a creusé l'écart avec ses adversaires.

Il n'a trouvé son bonheur que sur le forum de vélo 101, où il a pu apprendre que «c’est une montée de Verbier à près de 25 km/h de moyenne (7.5% de moyenne, 25.15Km/h, Contador pèse 61 Kg, route lisse). Soit une puissance développée entre 450 et 491 Watts» (Un calcul d'ailleurs remis en cause dans les commentaires qui tablent plus sur 436,2W).

Une performance non humaine selon lui et Antoine Vayer, ancien entraîneur de l'équipe Festina (1995-1998). Versac critique donc «ces médias complices d’événements, avec des journalistes qui oublient leur rôle» alors qu'ils pourraient facilement fournir et analyser toutes les données en direct.

Vous pouvez calculer les watts développés par les cyclistes sur le site awsoft.net.

[Lire l'article complet sur le blog Meilcour]

(Photo: Reuters/Bogdan Christel)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte