Culture

L'écrivain Frank McCourt est mort à 78 ans.

Slate.fr, mis à jour le 21.07.2009 à 10 h 26

Une vie inspirée d'une enfance malheureuse

L'écrivain américain d'origine irlandaise Frank McCourt, auteur des «Cendres d'Angela», est mort dimanche à 78 ans. Le New York Times brosse le portrait de son enfance malheureuse qui a donné matière à son best-seller.

«Quand je me retourne sur mon enfance, je me demande comment j'ai survécu à tout ça». Le deuxième paragraphe du livre commençait ainsi: «C'était, évidemment, une enfance malheureuse: les enfances heureuses valent rarement la peine. Pire que les enfances malheureuses ordinaires, il y a les enfances malheureuses irlandaises, et pire encore: les enfances malheureuses Catholiques Irlandaises.»

Le livre s'est vendu à des millions d'exemplaires, et son auteur a remporté le Prix Pulitzer.

Frank McCourt estimait que la première matière pour un auteur était toujours lui-même. C'est ce qu'il avait enseigné pendant des années dans les universités américaines, et c'est ce qu'il mit en pratique, à travers ses différents romans, ses documentaires.

[Pour écouter Frank McCourt raconter des histoires sur WNYC]

[Lire l'article complet sur le New York Times]

(Photo: le 12 septembre 2006, lors d'une conférence à Cologne, via wikimedia)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte