France

Rachida Dati veut devenir maire de Paris

Temps de lecture : 2 min

A peine député européenne, voilà qu'elle pense déjà à se replacer. Selon Le Parisien, elle aurait envoyé ce message sans équivoque à François Fillon: «Cher François, je voulais te dire que la mairie m’intéresse beaucoup. Il y a de grandes chances que je me présente. D’autant que la dernière fois tu m’avais dit que tu n’étais pas partant. Discutons-en.»

Le premier ministre est lui aussi souvent pressenti pour briguer le poste de maire de Paris en 2014. Selon le Parisien, «certains élus comme Philippe Goujon, président de la fédération UMP de Paris, imagine déjà un ticket Fillon-Dati face à la socialiste Anne Hidalgo, candidate déclarée à la succession de Bertrand Delanoë».

Après une année difficile, c'est peut-être le début de la reconquête pour Rachida Dati qui a été élue en 2008 maire du septième arrondissement. Sa volonté de conquérir Paris, si elle est pour la première fois aussi affichée, n'est pas nouvelle. Dès la dernière semaine des élections municipales, la défaite de Françoise de Panafieu et de la droite étant certaine, ses jeunes partisans affichaient déjà ses ambitions.

[Lire l'article complet dans Le Parisien]

Photo Simon Kirby

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters