Partager cet article

Quand EDF combat les économies d’énergie

La décision a de quoi surprendre: d'après le Parisien, Voltalis, un fabricant de boîtiers permettant d'économiser de l'électricité, a été condamné à verser une taxe à EDF, qui se plaint de perdre de l'argent à cause de cette technologie.

Le boîtier de Voltalis se fixe entre le compteur EDF et le tableau électrique et se commande depuis Internet. L'utilisateur peut par exemple couper en temps réel le chauffage ou la climatisation afin de faire fondre sa facture. EDF avait déposé une requête devant la Commission de régulation de l’énergie (CRE) afin de récupérer «une rémunération de l’énergie effacée» par Voltalis.

Du côté de la start-up crée en 2007, on crie au scandale. La taxe pourrait s'élever à 70-80% des revenus de l'entreprise, autrement dit un gouffre. «C’est une décision contraire à la mission de la CRE de servir les intérêts du consommateur, contraire au Grenelle de l’environnement et contraire aux lois du car elle constitue une entrave à la concurrence», estime le PDG Pierre Bivas.

[Lire l'article complet dans Le Parisien]

(Photo: Centrale Nucléaire, redjar / Flickr )

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Vous devez être membre de Slate+ et connecté pour pouvoir commenter.
Pour devenir membre ou vous connecter, rendez-vous sur Slate+.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte