France

Aubry à Valls: le PS, tu l'aimes ou tu le quittes

Slate.fr, mis à jour le 15.07.2009 à 10 h 07

D'ordinaire, ce genre de document reste confidentiel. Le site du Parisien publie la lettre que Martine Aubry, la première secrétaire du PS, a envoyé lundi 13 juillet à Manuel Valls, un des présidentiables les plus en vues. Dans cette missive très directe, Martine Aubry dit en substance au député-maire d'Evry «Arrête d'attaquer le PS ou pars».

«Il n’y a pas un jour, mon cher Manuel, où tu n’expliques aux médias que notre parti est en crise profonde, qu’il va disparaître et qu’il ne mérite pas de se redresser. Paradoxalement, tu t’appuies sur nos règles collectives pour appeler à "l’insurrection militante"», écrit Martine Aubry.

Donnant encore dans le «mon cher Manuel», la première secrétaire se veut limpide: «Mon cher Manuel, s’il s’agit pour toi de tirer la sonnette d’alarme par rapport à un Parti auquel tu tiens, alors tu dois cesser ces propos publics et apporter en notre sein tes idées et ton engagement. Si les propos que tu exprimes, reflètent profondément ta pensée, alors tu dois en tirer pleinement les conséquences et quitter le Parti Socialiste.»

La lettre n'a pour l'instant pas servi à grand chose. Manuel Valls, souvent considéré comme le plus «droitier» des socialistes, était avec Michel Rocard la seule personnalité de premier plan du PS présent à la garden-party de l'Elysée le 14 juillet.

[Lire la lettre en intégralité sur LeParisien.fr]

(photo de Une: Manuel Valls le 22 novembre 2008 au soir du second tour de l'élection du premier secrétaire du PS, Reuters/Gonzalo Fuentes)

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte