France

Panthéon pour tous!

Jean-Marc Proust, mis à jour le 20.10.2013 à 19 h 55

Des femmes au Panthéon? Cette idée saugrenue est à la mode. Pourtant, c’est idiot: il y a plein de gens importants à mettre au Panthéon avant d’y envoyer des femmes. *

L'intérieur du Panthéon / Jean-Pierre Lavoie via Wikimedia Commons

L'intérieur du Panthéon / Jean-Pierre Lavoie via Wikimedia Commons

Il y a au Panthéon 71 cadavres et on n’en connaît à peine trois ou quatre. A part Alexandre Dumas et Entre ici Jean Moulin, c’est bien simple, on a l’impression de lire la rubrique nécro du Courrier picard: plein de morts qui ne vous disent rien. Ah si, Jean Jaurès, un type sorti des oubliettes par Guaino.

Bon, ben voilà, c’est ça le Panthéon. Une sorte de cimetière où personne ne va alors que tout le monde fume un joint avec Jim Morrison ou touche l’engin de Victor Noir, même Dita von Deese.

Mais attention: au Panthéon, c’est les Importants. Les Grands hommes. La Patrie Reconnaissante, des Majuscules Partout.

Des femmes au Panthéon?

Voici qu’on cherche à peupler ce cimetière VIP. Philippe Bélaval, président du Centre des monuments nationaux, a même lancé une consultation et remis à François Hollande un rapport préconisant de «rendre hommage à des femmes du XXe siècle incarnant un message fort d'engagement républicain».

Tempête sous le chignon. Au nom de l’égalité-e. Halte au machism-e, on va panthéoner de la meuf et comme ça la République exemplaire chérira tous ses enfant-e-s, même les filles. L’argument est simple: le Panthéon doit refléter la société française, sans exclur-e la moitié-e de sa populatio-n.

Dit comme ça, pourquoi pas? Sauf que, ben non.

Sur le fronton, on a écrit: «Aux grands hommes, la Patrie reconnaissante». Déjà, l’idée de faire des femmes de grands hommes, on pouffe, mais surtout pourquoi collerait-on des filles sous la triple coupole de Soufflot alors qu’il y a PLEIN de grands hommes qui n’y sont pas encore? Des sportifs, des artistes, des sportifs. Qu’on honore ceux-là d’abord; s’il reste de la place, on verra.

Qui sont ces grands oubliés?

Catégorie sportifs

Difficile de mettre toute l’équipe de France 1998. D’abord parce qu’ils ne sont pas encore vraiment morts, ensuite parce qu’ils sont trop. Mieux vaut honorer Thierry Roland, car il est fait pour la postérité: «Après ça on peut mourir tranquille».

Thierry Roland / Jessica Genetel via Wikimedia Commons

Il ne sera pas seul, car à Bercy on envisage de contraindre quelques sportifs à adopter le Panthéon pour résidence principale: Yannick Noah, Alain Prost, Guy Forget, Sébastien Loeb…

Catégorie Redressement productif

Poulidor et le Minitel.

Un Minitel / FALHakaFalLin via FlickrCC License by

Catégorie philosophes en chemise

On connaît la devise républicaine: «sans chemise, sans Panthéon». Elle a été taillée sur mesure pour BHL, qui doit rejoindre la rue Soufflot illico. Les Kant en tee-shirt, dégagez.

Catégorie Racines

Pour pas se mettre la FNSEA à dos –ils sont fichus d’attaquer Slate.fr avec des bombes de lisier à fragmentation–, on met un agriculteur. Le pollueur est dans le pré: «Entre ici Thierry, avec ton cortège d’algues vertes...»

 

Catégories ouvriers

On pourrait mettre quelques ouvriers de Florange à condition qu’ils prennent une douche.

Catégorie beaux gosses

Coller Mickaël Vendetta et Benoît Hamon au Panthéon serait un excellent moyen de les faire taire.

Et de rendre des parts de marché aux autres.

Catégorie Mais comment font-ils pour pécho

Franck Ribéry

Franck Ribéry / Stanislav Vedmid via Wikimedias Commons

et Jean-Paul Sartre

Jean-Paul Sartre via Wikimedia Commons

Catégorie Nos ancêtres les Gaulois

Vercingétorix, Bigard.

Catégorie Avec moi il y aura des femmes au Panthéon

Bob Sinclar

Bob Sinclar via Wikimedia Commons

et DSK

DSK, le 29 septembre 2011 à Paris. REUTERS/Charles Platiau

Catégorie Poètes amphigouriques

Dominique de Villepin au Quai d'Orsay

Dominique de Villepin, en 2010 / Georges Seguin via Wikimedia Commons

Dominique de Villepin à Champignac

Catégorie Qui vous autorise à me tutoyer

Laurent Joffrin, enfin rassuré: au [email protected]éon, c’est le voussoiement permanent.

Catégorie Papy fait de la résistance

Michel Drucker et Guy Bedos.

Catégorie Je suis sorti pisser et je retrouve plus le chemin

Jacques Chirac.

Catégorie France issue de la diversité

Monsieur Banania.

Catégorie Artisans boulangers

Jean-François Copé et Joe Dassin

Les femmes malgré tout

Qu’on en juge: la liste des mâles prétendants est longue et leur gloire, immense, illumine déjà l’intérieur de la coupole de mille feux, rejetant bien loin dans les couloirs obscurs du légitime oubli les hordes de femelles glapissantes.

On me signale à l’oreillette qu’il reste un peu de place pour mettre des femmes et que le lectorat de Slate.fr est féminin aussi, arrête tes conneries on perd de la pub.

Bien, soyons magnanimes.

Inutile de se burquer la face: il est un peu compliqué de trouver des femmes méritantes. On nous bassine avec des inconnues comme Olympe de Courge, George Sans ou Simone de Bavoir. Mais un inconnu, on en a déjà un et il est soldat.

Le plus simple pour contenter tout le monde, c’est d’utiliser le subterfuge qu’autorisent les critères d’admission: il faut être de nationalité française et qu'une partie des restes soient «disponibles». Voilà. On peut donc mettre des morceaux de femmes, sans être obligés d’encombrer ce haut lieu de la République.

Catégorie gros seins

La République doit recevoir dignement les seins de Lolo Ferrari.

Lolo Ferrari en 1995 / Tito Dupret via Wikimedia Commons

Ceux de Nabilla et peut-être de Jean-Pierre Raffarin.

Catégories Gonflées à bloc

A proximité de Marie Curie (dont le cercueil a été plombé par crainte des radiations) à qui elles doivent tant, on pourrait mettre quelques tyroïdes de femmes tchernobylisées.

Catégorie Scientifiques

Le scanner thoracique de Zahia a toute sa place au Panthéon.

Catégorie Développement durable

Le dentier de Jeanne Calment.

Catégorie Ménagère de moins de 50

Son temps de cerveau disponible ne devrait pas prendre trop de place.

Catégorie politiques

Rendons hommage à Marguerite Steinheil, la seule femme qui ait compté dans la vie politique française. Clemenceau aurait dit de son amant: «Il voulut être César et ne fut que Pompée.» Il faut la garder au Panthéon pour la bonne bouche.

Catégories Philosophes

La voix de Lio, pour sa Théorie générale des brunes et des prunes.

Catégories Féministes

  • Féministes lettrées

Sans hésiter, les Français plébisciteront la plume de Karen Cheryl qui, avec le texte au vitriol de la Marche des machos, renvoie le manifeste des 343 salopes aux oubliettes du top 50. On ne naît pas panthéonne, on le devient.

 

  • Féministes de combat

Les bleus de Mistinguett.

Catégorie Sans elle il ne serait pas où il est

Les larmes de Nafissatou Diallo. Ah zut, elle est pas française.
 

Catégorie Réseaux filaires

Arielle Dombasle, Catherine Deneuve…

Catégorie Je suis à poil partout alors pourquoi pas au Panthéon

Léa Seydoux.

La panthéonade

Le lecteur attentif objectera que le Panthéon accueille plutôt des morts. Et certes, dans la liste scientifiquement établie ici, subsistent des vivants. Difficile de leur trancher le chef place du Panthéon, la production de guillotines tricolores ayant été interrompue en raison de mesquines compressions budgétaires.

Mieux vaut faire du Panthéon une émission de télé-réalité. Quelques menus aménagements seraient nécessaires: une piscine, un dortoir, une salle à manger, une cuisine, des psys... Le succès forcément serait au rendez-vous. Qui reste? Jean Moulin, Booba ou Lolo Ferrari? Hop! Dehors le Moulin!

Le psy: «Alors, Jean, tu es rentré en résilience?»

Jean: «Oui, c'est Lolo, elle fait trop sa Barbie, j'la sens pas...»

On appellerait ça la Panthéonade, l’expression est de Régis Debray, il a pas dit que des conneries.

Pour la déco, c’est pas ça non plus. Qui d’Hidalgo ou de NKM dégainera la première? Transformer le Panthéon en squat d’artistes serait un vrai grand projet culturel participatif.

Miss Panthéon

A bien y réfléchir, la question de l’entrée de femmes au Panthéon est légitime et sans doute quelques-unes rejoindront-elles les restes fluorescents de Marie Curie. Car voilà: avec des femmes on pourra enfin élire Miss Panthéon. Merci les féministes!

Jean-Marc Proust

Attention, ce billet contient de l'humour.

Jean-Marc Proust
Jean-Marc Proust (172 articles)
Journaliste
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte