Bienvenue chez les hackers

Temps de lecture : 2 min

Le Monde est parti en reportage au MetaLab de Vienne, principal espace d'accueil des hackers de la capitale autrichienne. Parmi les nouveaux hackers, on croise des inventeurs, des groupes techno-politiques, qui perpétuent la tradition de leurs aînés: préserver la liberté d'expression et protéger les internautes des escrocs du Net et des services de police qui surveillent le réseau.

Jusqu'au début des années 2000, les hackers étaient plutôt des solitaires qui échangeait principalement sur Internet et ne se rencontraient que de temps à autre. Aujourd'hui, des lieux comme le MetaLab se multiplient partout dans le monde.

A Vitry-sur-Seine, le tmp/lab, qui est fréquenté régulièrement par une trentaine de hackers, a organisé un festival de quatre jours pour une centaine de participants avec conférences et démonstrations pointues. Parmi les projets présentés, celui d'un routeur Hadopi, qui permettrait d'utiliser la connexion Internet de ses voisins à leur insu, et ce même pour les connexions protégées par un mot de passe. Le tout de façon indétectable.

[Lire l'article complet dans Le Monde]

(Photo: A modern hacker, par gutter, via Flickr)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

Slate.fr

Newsletters

Newsletters