Le gouvernement américain victime d'une cyber-attaque

Slate.fr, mis à jour le 08.07.2009 à 15 h 30

Les sites internet de plusieurs agences fédérales américaines, dont le département de la Trésorerie, du Commerce, des Transports et les services secrets, ont été victimes d'une cyber-attaque de grande ampleur lancée samedi 4 juillet, jour de fête nationale au Etats-Unis.

Selon des experts de la sécurité informatique, l'attaque aurait également touché des sites sud-coréens, le site de la Maison Blanche, celui du New York Stock Exchange, du Nasdaq et du Washington Post. La plupart des sites étaient de retour à la normale mardi 7 juillet.

Le gouvernement fédéral a refusé de commenter ces attaques et ne reconnait qu'à demi-mots qu'elles ont eues lieu. L'attaque par déni de service, qui consiste à utiliser des ordinateurs infectés par des bots informatiques qui se connectent en même temps à un site pour faire tomber ses serveurs, aurait utilisé 50 000 ordinateurs.

«L'attaque, bien que puissante, n'est pas particulièrement sophistiquée et s'apparente plus à une nuisance qu'à une menace pour la sécurité, note le site Computer World. Elle utilise des techniques bien connues pour essayer de noyer les sites avec des requêtes inutiles et de les rendre indisponible pour des utilisateurs légitimes.»

[Lire l'article complet sur Computer World]

(Photo: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte