France

Bijoutier de Nice: Dissection d'un fait divers médiatique

Temps de lecture : 2 min

Comment un cambriolage qui tourne mal devient «l'affaire du bijoutier de Nice».

A Nice, en soutien à Stéphane Turk, le 16 septembre 2013. Reuters/Eric Gaillard
A Nice, en soutien à Stéphane Turk, le 16 septembre 2013. Reuters/Eric Gaillard

Peu de faits divers passent des pages de la presse locale à la presse nationale, et aux journaux télévisés, allant jusqu’à faire réagir le président de la République. Pour y parvenir, ils doivent s’inscrire dans une combinaison d’éléments qui les rendent un peu moins banals. Ainsi mardi 10 septembre au matin, un gérant de supermarché du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, exaspéré par des vols à répétition commis par des lycéens, a poignardé à quatre reprises un jeune de 17 ans pris sur le fait. Le jeune homme a été hospitalisé dans un état grave et personne n’a plus entendu parler de ce fait divers. Le lendemain en revanche, l’affaire du bijoutier de Nice survenait et rebondissait, charriant son lot de réactions politiques, d’émotion populaire et faisait les gros titres. Décryptage d’un emballement médiatique.

Texte: Charlotte Pudlowski. Chronologie interactive: François Pottier.

Charlotte Pudlowski journaliste, créatrice et rédactrice en chef du podcast Transfert

Newsletters

Site classé

Site classé

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

Jacques Chirac, l'homme qui n'assumait pas d'être de droite

On a voulu faire passer l'ancien président pour un radical de Corrèze mais son inconscient est de droite. Pour le meilleur et pour le pire.

Le jour où j'ai voté Chirac

Le jour où j'ai voté Chirac

Journalistes et contributeurs de Slate.fr se souviennent du 21 avril 2002 et du second tour pas tout à fait comme les autres de l'élection présidentielle.

Newsletters