Monde

Les traders de l'énergie sous contrôle

Temps de lecture : 2 min

Les régulateurs fédéraux ont annoncé mardi 7 juillet réfléchir à de nouvelles restrictions sur les traders qui spéculent dans les marchés du pétrole, du gaz naturel et autres produits énergétiques, affirme le New York Times. Cette annonce s'inscrit dans la volonté de l'administration Obama d'une supervision gouvernementale plus dure du secteur financier .

«Je crois fermement que nous devons utiliser aggressivement toutes les autorités existantes pour s'assurer de l'intégrité des marchés» a déclaré le directeur de l'agence gouvernementale en charge des transactions énergétiques.

Il veut d'abord limiter le volume de transactions effectuées par des investisseurs purement financiers, les «spéculateurs», par opposition aux compagnies aériennes ou énergétiques qui ont un intérêt à minimiser les changements de prix. Il veut ensuite diminuer l'opacité du marché de l'énergie, notamment en publiant davantage d'informations détaillées sur les hedge funds.

Les prix du pétrole ont atteint 145$ le barril l'été dernier, avant de retomber à 33$ en décembre puis de remonter à plus de 60$. Ces hauts et ces bas viennent en grande partie de la crise financière, mais de plus en plus de critiques estiment que ce sont les traders spécialisés dans le domaine de l'énergie qui sont responsables de cette volatilité.

[Lire l'article complet dans le Nytimes]

(Photo: Un trader regarde le tableau des indices boursiers sur le parquet du New York Stock Exchange REUTERS/Shannon Stapleton)

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate
Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Ces soldats russes qui refusent de combattre en Ukraine

Ces soldats russes qui refusent de combattre en Ukraine

Ils s'appuient sur le fait que puisque la Russie n'est pas officiellement en guerre, les dirigeants ne peuvent les forcer à aller grossir les troupes.

En Afghanistan, des écoles secrètes pour filles

En Afghanistan, des écoles secrètes pour filles

Ouvrir un tel lieu est un acte de défiance envers les talibans.

Le jour où Poutine jeta la Finlande dans les bras de l'OTAN

Le jour où Poutine jeta la Finlande dans les bras de l'OTAN

Devant la menace russe, le Parlement finlandais vient de voter sa demande d'adhésion à l'OTAN. Compte tenu de l'histoire houleuse entre les deux pays, la décision revêt une importance historique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio