France

Une Française détenue pour des photos en Iran

Temps de lecture : 2 min

Une universitaire française de 23 ans est détenue depuis le 1er juillet en Iran, selon le ministre des Affaires étrangères Bernard Kouchner. Clotilde Reiss, qui a été arrêtée à l'aéroport alors qu'elle s'apprêtait à quitter le pays, est accusée d'espionnage par les autorités iraniennes, rapporte RFI. Elle terminait un séjour de cinq mois comme lectrice de français à l'université d'Ispahan, dans le centre du pays.

«Elle a assisté aux manifestations et, comme beaucoup d'Iraniens, elle a pris des photos, a déclaré Bernard Kouchner. C'est pour cela qu'elle est accusée d'espionnage. J'appelle solennellement les autorités iraniennes à la libérer».

La détention de Clotilde Reiss à Téhéran pourrait crisper encore un peu plus la relation franco-iranienne, déjà tendue par la position ferme de la France sur le dossier nucléaire, les propos anti-israéliens de Mahmoud Ahmadinejad et l'«ingérence» de la France après les élections de juin.

«L'Iran a souvent procédé à des arrestations d'étrangers pour tenter d'en faire une monnaie d'échange dans ses relations avec les pays occidentaux», précise Le Monde.

[Lire l'article complet sur rfi.fr]

(Photo: Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Ensemble

Ensemble

Lentement mais sûrement pas

Lentement mais sûrement pas

Newsletters