France

Quiz de la rentrée scolaire: Avez-vous le niveau en maths d’un élève de CM2?

Temps de lecture : 2 min

Jouez avec notre quiz pour le savoir!

La seule élève de l'école primaire de Nizepole, dans le Sud-Ouest de la Macédoine, le 18 novembre 2009. REUTERS/Ognen Teofilovski.
La seule élève de l'école primaire de Nizepole, dans le Sud-Ouest de la Macédoine, le 18 novembre 2009. REUTERS/Ognen Teofilovski.

Cette semaine, c’est la rentrée, et à Slate.fr, on est solidaires (voire jaloux pour certains). On vous a donc concocté un petit quiz de maths, histoire de voir si vous avez le niveau d’un élève de CM2.

Le quiz a été réalisé à partir d’une évaluation nationale des élèves de CM2, distribuée en janvier 2011 (elle testait donc les acquis en milieu d’année).

Je l’ai adapté au format quiz, en proposant plusieurs choix là où, pour certaines questions, les élèves doivent trouver et écrire la solution, sans QCM. Vous n’êtes aussi jugés que sur les résultats, là où l’évaluation permet également de jauger la capacité de raisonnement des élèves, qui doivent pour certaines questions écrire les opérations qui ont mené à leur réponse.

Pour jouer le jeu, écartez votre smartphone et votre calculette et servez-vous uniquement de votre tête ou d’un stylo et d’un bout de papier, et respectez les limites de temps.

Cécile Dehesdin Rédactrice en chef adjointe

Newsletters

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?*

*Et les supportrices.

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme

Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

Est-on libre d’écrire ce qu’on veut dans une tribune de stade?

La banderole est l'un des moyens d'expression privilégiés des supporters. Il arrive pourtant qu'elle soit interdite de match, comme à Toulouse, fin février.

Newsletters