Politique

Juppé et Rocard unis par Sarkozy

Temps de lecture : 2 min

Alain Juppé (UMP) et Michel Rocard (PS) ont accepté, de présider « une commission chargée de réfléchir aux priorités» du futur emprunt national, a annoncé l’Elysée dans un communiqué.

« Cette commission procèdera à de larges consultations et formulera avant le 1er novembre 2009 des propositions sur le choix des priorités que le gouvernement arrêtera ensuite» , précise l'Elysée indiquant que le chef de l'Etat recevra MM. Juppé et Rocard ce lundi 6 juillet à 19h.

Michel Rocard, ancien Premier ministre de Mitterrand, est déjà président de la Conférence des experts sur la taxe carbone. Selon Les Echos, «la nomination de ce représentant de la deuxième gauche, qui fut souvent en rivalité avec l'ex-président socialiste, est un signe hautement symbolique de la poursuite de la politique d'ouverture du chef de l'Etat».

Ce grand emprunt proposé par Nicolas Sarkozy suscite la polémique. Lire notamment la chronique de François Hollande sur Slate, Grand emprunt d'aujourd'hui, grands impôts de demain ou le grand emprunt n’aura pas lieu de Gérard Horny.

[Lire l'article complet sur Les Echos]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr.

Newsletters

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

Marine Le Pen n'a plus aucun effort à faire pour être au second tour

[Chronique #6] La candidate à la présidentielle 2022 a réussi sa mue: le brun a viré au bleu marine et le diable borgne s'est effacé au profit de la «girl next door».

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le seuil des 100.000 morts du Covid en France soulève la question du bilan d'Emmanuel Macron

Le maître du temps reste le virus et la vaccination ne va pas si vite.

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La présidentielle 2022 marquera l'avènement de l'oligopole droitier

La bataille pour l'Élysée se livre désormais entre trois droites, et son résultat est incertain. Les trois gauches, elles, sont en voie d'éviction non seulement du second tour, mais également de l'essentiel du débat politique pour des années.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters