Culture

Les jeux vidéos bientôt prohibés en Australie?

Temps de lecture : 2 min

Le marché des jeux vidéos violents en Australie sera-t-il bientôt contrôlé par des Al Capone en herbe qui refourgueront autorisation de jouer et fausses adresses IP dans des caves sombres de la banlieue de Sydney ? C’est possible.

Le blog Playtime explique que l’Australie souhaite «expurger les titres de tout contenu à caractère brutal ou sexuel» ce qui revient un peu à supprimer presque tous les bons jeux qui existent. Ce pays ne dispose déjà pas d’une classification 18+ comme en Europe. Les jeux qui ne peuvent entrer dans la classification 15+ ne peuvent être commercialisés s’ils ne sont pas modifiés. Pour l’instant, cette législation ne concerne pas les jeux en ligne massivement multijoueurs et en flash mais le gouvernement souhaite «utiliser le système de blocage d’Internet contre les sites «hébergeant et vendant» des jeux qui ne conviennent pas aux moins de 15 ans».

Pour Playtime, «les conséquences de cette politique sont d’autant plus absurdes, que les plus de 15 ans ne seront même pas autorisés à acheter les jeux prohibés». En Australie, la moyenne d’âge des joueurs est de 30 ans.

[Lire l'article complet sur Playtime]

Illustration: Duke Nukem 3D, 1996

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

 

Slate.fr

Newsletters

H. H. Holmes, tueur à la chaîne

H. H. Holmes, tueur à la chaîne

Un essai passionnant raconte comment Henry Howard Holmes a utilisé les innovations de la révolution industrielle pour construire de ses mains un véritable temple du meurtre.

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

«Le procès contre Mandela et les autres» et «6 Portraits XL», deux films pour toucher le réel

Des voies aussi différentes qu'également originales pour explorer et donner à comprendre la réalité.

Chanel et la danse

Chanel et la danse

La maison a noué à plusieurs reprises des liens avec la danse. Cette année, Chanel a été mécène pour le gala d’ouverture de la saison de l’Opéra de Paris et accompagne l’événement avec des podcasts. Conversations avec Aurélie Dupont, Diana Vishneva, Kate Moran et Ohad Naharin.

Newsletters