La posture magique pour obtenir tout ce que vous voulez: le Gentil Brontosaure

Katy Waldman, journaliste à Slate.com, en pleine démonstration du Gentil Brontosaure.

Katy Waldman, journaliste à Slate.com, en pleine démonstration du Gentil Brontosaure.

Chers lecteurs, vous méritez de connaître la méthode de persuasion infaillible pour obtenir ce que vous voulez, quand vous le voulez.

Dans sa très utile chronique sur les manières d'éviter et d'atténuer les retards d'avion, ma consoeur Amy Webb souligne que tout voyageur aérien averti doit avant tout savoir amadouer le personnel au sol. «Au moment de l'embarquement, restez debout près des agents d'escale, et ce même s'ils vous demandent de vous asseoir», écrit-elle. «Soyez poli, mais ferme [...] Au bout d'un moment, ils ne voudront plus qu'une chose —que vous ne soyez plus dans leurs pattes— et ils céderont à tous vous désirs, juste pour vous voir débarrasser le plancher.»

Je cautionne tout à fait cette stratégie et j'aimerais même la compléter, car les lecteurs de Slate méritent de connaître une méthode de persuasion infaillible pour obtenir, à coup sûr, une place dans un vol surbooké —et même, d'ailleurs, pour réussir à convaincre n'importe quelle figure d'autorité de nous céder des choses qui ne nous appartiennent pas. Cette technique simple porte un nom des plus anodins, mais cache un pouvoir réellement hypnotique, si ce n'est occulte. Elle s'appelle le Gentil Brontosaure.

Un professionnel, que dis-je, un artiste du Gentil Brontosaure et de sa méthode approchera un agent d'escale comme suit. Vous déclinerez votre nom et votre demande. Vous la formulerez le plus succinctement et le plus clairement possible.

Puis, quand l'agent vous expliquera que les chances d'obtenir une place dans le vol désiré sont proportionnelles à celles d'un dinosaure revenant spontanément à la vie et apprenant tout seul à piloter un avion, vous hocherez la tête avec un air parfaitement compréhensif et lui direz quelque chose comme: «Bien, je suis sûr que nous pouvons trouver un moyen de régler ce problème», avant de faire un pas de côté et de vous poster à distance raisonnable de son comptoir.

Prière à peine perceptible

Et c'est là que le Gentil Brontosaure fera sa bienveillante apparition. Vous devez rester calme et silencieux en vous penchant légèrement en avant, les mains confortablement jointes dans une posture de prière à peine perceptible. Vous serez dans le champ de vision périphérique de l'agent —assez près pour qu'il ne puisse échapper à votre présence, mais pas trop pour ne pas être dans ses jambes— et vous devrez, avec un regard débonnaire, ne jamais le quitter des yeux.

Que votre visage traduise un état de compréhension absolue, si ce n'est de ravissement total. Ne parlez pas, sauf si on vous pose une question. Dès que l'agent ouvre la bouche, que ce soit pour s'adresser à vous ou aux autres passagers, hochez la tête avec obligeance.

Continuez jusqu'à ce que l'agent d'escale vous donne votre numéro de siège. Le Gentil Brontosaure obtient toujours un numéro de siège.

Une fois, j'avais cédé ma place sur un vol New York-Londres affreusement surbooké pour de l'argent et des miles, puis je m'étais ravisée, et j'avais réussi à convaincre un agent de me remettre sur le vol après la fin de l'embarquement. (Je précise aussi que c'était la veille de Noël. Et que l'embarquement. Etait. Terminé). Tel est le pouvoir du Gentil Brontosaure.

Gentil Brontosaure contre méchant videur

Grâce au Gentil Brontosaure, en 2001, devant une boîte de Manhattan, j'ai réussi à embabouiner un videur totalement imbu de son pouvoir pour accéder à un concert des Go-Betweens –un succès d'autant plus remarquable que je n'avais même pas de ticket.

Grâce au Gentil Brontosaure, à l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, j'ai pu persuader un gardien des plus patibulaires de me faire rentrer, avec une amie, dans une partie du musée interdite au public.

Grâce au Gentil Brontosaure, j'ai su, en toute politesse, gruger une queue de plus de 1.000 personnes pour assister, serrée comme une sardine, à une lecture publique super huppée du Barnes and Noble d'Union Square.

Avec le Gentil Brontosaure, j'ai pu convaincre un ancien patron de totalement modifier le déroulement d'un projet, changement qui n'allait pas sans nuire audit patron. Mais qui peut dire non à un herbivore aussi génial?

Le Puissant Pénitent ou le Gentil Brontosaure

Un jour, un de mes collègues a rebaptisé cette technique en celle du «Puissant Pénitent», en précisant qu'elle fonctionnait d'autant mieux avec la tête recouverte d'une capuche, comme un moine. La formule autrement supérieure du «Gentil Brontosaure» m'a été apprise par l'amie qui était avec moi à l'Ermitage; le terme lui venait d'une autre amie, qui s'en servait pour décrire la manière qu'avait un de ses collègues, mesurant 1,95 m, de se pencher sur son landau pour regarder son bébé.

Mes collègues scientifiques de Slate pourraient s'inscrire en faux contre cette terminologie, en faisant remarquer que le Brontosaure n'a jamais existé et que le bon terme pour notre gentil géant est celui d'Apatosaure. Mais à mon avis, cette petite imprécision paléontologique ne fait que renforcer l'aura mythologique et très licornienne du Gentil Brontosaure.

C'est une bête fabuleuse aux super-pouvoirs secrets, qui cligne de son œil de biche en direction d'un honorable agent d'escale et qui mâche paisiblement un bout de feuillage trouvé au kiosque à journaux tandis que l'agent s'oriente, à son propre rythme et selon ses propres termes, vers la bonne et rationnelle décision de faire tout ce que le Gentil Brontosaure veut qu'il fasse.

Une posture d'humilité

Pourquoi la technique fonctionne-t-elle aussi bien? Pour le savoir, j'ai appelé le Dr. Lillian Glass, spécialiste du langage corporel pour les émissions Dancing With the Stars et Millionaire Matchmaker: «Le langage corporel du Gentil Brontosaure est respectueux et pacifique», m'a-t-elle expliqué.

«Vous traduisez de l'humilité, ce que qui fait que votre interlocuteur se sent puissant. Et en se prenant pour le roi de la jungle, il se montre plus réceptif à vous.» Elle a aussi ajouté que le Gentil Brontosaure ne s'adaptait pas uniquement à des contextes commerciaux, mais pouvait aussi permettre d'amadouer des parents, des conjoints, des enfants et même des «employés toxiques».

Alors en avant toute, padawans brontosaures! Votre plus grand allié préhistorique se tient prêt pour vous faciliter tranquillement la vie. Il est toujours à vos côtés et broute avec flegme, en attendant d'avoir à ouvrir, d'un geste élégant de la queue, la moindre porte fermée que vous trouverez sur votre passage. Un dernier conseil: une fois dans l'avion, n'oubliez pas de commander le menu végétarien.

Jessica Winter 

Traduit par Peggy Sastre

Partager cet article