Au moins 140 morts dans des émeutes en Chine

Temps de lecture : 2 min

Au moins 140 personnes ont trouvé la mort dans les émeutes qui ont secoué la ville d'Urumqi, la capitale de la région du Xinjiang en Chine, dans la nuit de dimanche 5 juillet, a annoncé le gouvernement régional. Plus de 800 personnes ont été blessées et des centaines d'arrestations ont été effectuées, rapporte l'agence de presse officielle Xinhuan.

 

Les émeutes auraient éclaté à la suite d'un affrontement meurtrier entre des Ouïghours et des Chinois Han dans le Sud du pays le mois dernier. Les groupes ouïghours affirment pour leur part qu'une manifestation pacifique a été la cible de violences policières.

 

Les Ouïghours sont une minorité ethnique musulmane et turcophone qui représente 8 millions d'habitants sur les 20 millions que compte la province du Xinjiang, dans le Nord-Ouest de la Chine. Le gouvernement chinois organise une immigration à grande échelle de chinois Han dans la région, et les Ouïghours craignent une érosion de leur culture traditionnelle. Certains revendiquent l'indépendance, ce qui crée des tensions depuis plusieurs années.

[Lire l'article complet sur Xinhuanet]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Newsletters