Sarah Palin ne parle plus que sur Twitter et Facebook

Slate.fr, mis à jour le 05.07.2009 à 13 h 20

L'annonce de sa prochaine démission du poste de gouverneure de l'Alaska a surpris les médias américains qui se perdent depuis en conjectures. Sarah Palin s'en moque: alors qu'elle ne répond pas aux questions des journalistes, elle raille la presse nationale sur sa page Facebook.

«La couverture [de mon annonce] par la majorité des médias a été prévisible, ironique, et comme toujours, détachée des réalités des vies des Américains ordinaires qui sont fatigués de la "politique de destruction personnelle" [une expression popularisée par Hillary Clinton]», écrit-elle.

Pour savoir où est la gouverneure de l'Alaska, les médias en sont réduits à suivre son Twitter, seul endroit où elle a annoncé sa venue à Juneau, capitale de l'Etat, pour assister à la parade du 4-Juillet.«Un signe des temps?», se demande le blog high-tech Mashable.

[Article complet à lire sur Mashable]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte