Le patron de la Formule 1 juge Hitler «efficace»

Slate.fr, mis à jour le 04.07.2009 à 17 h 49

C'était peut-être l'interview de trop pour Bernie Ecclestone, le vieux patron de la Formule 1 mondiale. Interrogé par le quotidien britannique The Times, il explique préférer les dictatures aux démocraties, jugeant qu'Hitler «était efficace».

«Je préfère les leaders forts [...] C'est terrible à dire je suppose, mais mis à part le fait qu'Hitler s'est laissé emporter et persuader de faire des choses dont j'ignore s'il voulait les faire ou pas, il était en position de commander beaucoup de gens et d'être efficace [...] A la fin il s'est perdu, donc il n'était pas un très bon dictateur», a expliqué le Britannique de 78 ans.

Défendant l'idée d'un gouvernement construit sur la tyrannie, Bernie Ecclestone estime que «nous avons fait une chose terrible en nous débarassant de Saddam Hussein. Il était le seul qui pouvait contrôler le pays. C'est la même chose [pour les Talibans]».

[Lire l'article complet sur le site du Times]

(photo de Une: Bernie Ecclestone, Wikimedia Commons)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte