France

Sarkozy répond aux questions... par des questions

Temps de lecture : 2 min

Le blog Arrêt sur les mots s'est penché sur l'interview de Nicolas Sarkozy dans le Nouvel Obs dans laquelle il regrette plusieurs de ses faits d'armes (le Fouquet's, l'altercation avec Laurent Joffrin...). Conclusion sans appel: le Président répond aux questions par des questions.

Arrêt sur les mots a recensé 19 questions rhétoriques tout au long de l'entretien, soit une question sur deux auquel il a répondu par une question. Le procédé est traditionnel chez le chef de l'Etat et l'on retrouve quelques grands classiques sarkozyens comme «Qui pourrait penser une chose pareille?» ou «Est-ce normal?».

Nicolas Sarkozy n'hésite pas à prendre à parti les journalistes: «Croyez-vous qu’aujourd’hui, on puisse arrêter une affaire sensible?» ou «Vous voudriez que j’arrête le nucléaire comme le réclament certains organisations écologiques?».

Selon Arrêt sur les mots, la méthode a ses limites, que l'on découvre dans cette interview Nouvel Obs: «Si ce type de questions sont souvent très efficaces en interview télé, elles sont juste insupportables une fois à l’écrit».

[Lire l'article complet sur Arrêt sur les mots]

(Photo: Nicolas Sarkozy le 30 juin 2009 à La Défense à Paris, Reuters)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

Avec Monique Villemin, un personnage-clé de l'affaire Grégory disparaît

La grand-mère du petit garçon est décédée le 19 avril à l'âge de 88 ans. A-t-elle emporté le secret dans sa tombe?

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters