Le nouveau Gmail est bien meilleur qu'on le dit

Un nouveau Gmail Google

Un nouveau Gmail Google

C'est la meilleure chose qui soit arrivée à la messagerie en ligne depuis l’ancien Gmail. Il permet de faire enfin un tri facile dans l'avalanche de messages que nous recevons.

Tout le monde déteste la nouvelle boîte de réception de Gmail. Tout le monde dit qu’elle est déroutante, qu’elle va vous faire manquer des messages importants, qu’elle va vous spammer avec encore plus de publicités et qu’il faut de toute urgence changer vos paramètres et en revenir à l’ancienne version.

Tout le monde se plante.

La nouvelle boîte de réception de Gmail est fantastique dès que l’on comprend son fonctionnement – et si vous revenez à l’ancienne version, vous  allez passer à côté de la meilleure chose qui soit arrivé à la messagerie électronique depuis l’arrivée de Gmail.

Une fonction de tri puissante

Pour ceux qui n’ont aucune idée de ce dont je parle, voilà un petit résumé: Gmail vient de sortir une nouvelle boite de réception qui trie automatiquement vos messages dans cinq catégories différentes: Principale, Réseaux sociaux, Promotions, Mises à jour, Forums. (Si vous n’en disposez pas encore, il suffit de cliquer sur la petite icône des paramètres en haut à droite de la page et de sélectionner «configurer la boîte de réception.») Comme je l’ai expliqué quand Google avait annoncé ces changements en mai, il n’est pas du tout obligatoire d’utiliser ces cinq onglets si vous ne le souhaitez pas. Le point principal, c’est que la boîte «principale» est finalement la boîte qui ressemble à ce qu’était une boîte mail à ses tous débuts: elle contient des messages de vrais gens, que vous connaissez. C’est l’onglet dégraissé de votre boîte mail. Les quatre autres contiennent différentes saveurs de bacon: marketing, demande d’amis sur Facebook, confirmations d’achat sur Amazon, etc.

L’intérêt de ce tri devrait sauter aux yeux de tous, mais ce n’est manifestement pas le cas. L’objection la plus fréquente à ces nouveautés semble se résumer à une détestation basique de toute nouveauté. «Le changement, généralement, est mauvais» écrit ainsi une éditorialiste qui est apparemment payée pour écrire dans le Washington Post. (Elle a très probablement rédigé son laïus sur un papyrus et l’a envoyé pour approbation à son rédacteur en chef par pigeon voyageur). D’autres estiment que ce nouveau système d’onglets est «super déroutant», ce qui laisse à penser qu’ils n’ont jamais utilisé un navigateur moderne.

Des onglets que l'on peut customiser

Mais certains font part de critiques spécifiques qui méritent d’être examinées. Il est par exemple possible que vous manquiez un message important parce qu’il s’est trouvé, par erreur, envoyé dans un des onglets non prioritaires. Jeff Bercovici, du magazine Forbes, se plaint par exemple que les mails en provenance de ses amis qui travaillent dans les médias sociaux se retrouvent dans l’onglet des médias sociaux, Gmail les confondant manifestement avec les mails du genre «untel s’est abonné à votre blog.» Ce problème, admettons-le, est plus spécifique à la vie que mène Bercovici, et à en croire une récente modification de son papier, le problème a été résolu. Mais ce point mérite d’être discuté comme un cas plus général: le tri automatique effectué par Gmail peut produire des erreurs.

Il y a deux solutions à ce problème. La première est tout à fait évidente, la seconde un peu moins. La première consiste tout simplement à aller faire régulièrement un tour dans vos onglets pour vous assurer de n’avoir rien manqué. De ma propre expérience, l’onglet principal parvient à récupérer de 90 à 95% des mails que vous considéreriez comme importants. C’est un pourcentage suffisamment élevé pour que vous vous contentiez d’aller regarder dans les autres onglets une fois par jour, à un moment où vous disposez de deux minutes pour lire les sujets des mails. Le reste de la journée, vous pouvez vous concentrer sur votre boîte principale, qui devient bien plus facile à gérer.

La deuxième solution est moins évidente mais tout aussi importante; quand vous voyez un message important apparaître dans un des onglets secondaires, déplacez le dans l’onglet de la boite principale. Une petite boîte jaune apparaîtra alors pour confirmer que vous avez bien déplacé ce message et vous proposera de faire de même pour les futurs messages de l’envoyeur

Cliquez sur «oui» et les messages de cet expéditeur arriveront désormais dans votre boîte principale. A titre d’exemple, le premier jour où j’ai utilisé le nouveau Gmail, je me suis rendu compte  que je manquais les alertes de mon agenda Google. J’en ai déplacée une, j’ai cliqué sur «oui» et.. voilà – plus d’alertes perdues. Il suffit de faire cela pendant quelques jours sur une série de mails et le pourcentage d’emails importants qui échappent à votre boîte principale approchera le zéro.

Des publicités qui ressemblent à des emails

Il y a d’autres façons de customiser les nouveaux onglets, mais qui sont pour la plupart à destination des utilisateurs chevronnés. Un des autres trucs qui pourraient s’avérer utile pour l’utilisateur moyen de Gmail consiste à changer la manière de trier les messages à l’intérieur de chaque boîte. Déplacez le curseur de votre souris au dessus du mot «Boîte de réception», sur la colonne de gauche et une petite flèche apparaît à droite du mot. Cliquez dessus et vous sera offerte la possibilité d’ordonner les messages «importants d’abord» qui placent les messages de vos contacts les plus proches au sommet de la liste. Si vous choisissez l’option «messages prioritaires» et tous les messages non lus apparaîtront en premier, avec les messages suivis en second et les autres en troisième position. Il peut être bon de passer d’une option à une autre pour s’assurer que tel ou tel message urgent ne s’est pas perdu dans les sables. Mais vous allez rapidement vous rendre compte que cela n’est pas vraiment nécessaire, car les onglets de tri font ce travail à votre place – et le font mieux qu’avant.

Le deuxième changement qui a irrité certains utilisateurs est le fait que le nouveau Gmail envoie des publicités qui ressemblent à des mails dans l’onglet promotions. Tout ceci pourrait, de prime abord, apparaître comme une invasion cruelle de votre boîte de réception, mais il s’agit pourtant d’une des rares instances qui voit les intérêts commerciaux de Google coïncider avec ceux de ses utilisateurs. En fait, ces publicités remplacent celles qui apparaissaient au-dessus de votre boîte aux lettres principale, où il était impossible de les rater. Désormais, vous ne les voyez plus que lorsque vous cliquez sur l’onglet «Promotions» qui cumule des emails de marketing et des offres promotionnelles. Non seulement vous voyez moins les publicités, mais en plus, vous les voyez à un moment où  vous aurez plus de chance de les trouver utiles.

La critique la plus déroutante qu’il m’a été donné de lire est celle de Kyle Wagner de Gizmodo, qui tout en reconnaissant que les onglets sont «plutôt simples» et «peuvent être vraiment utiles», se plaint du fait que l’absence de spams par des grosses boîtes ait fait de sa boîte mail «un endroit aussi désert que triste.» Kyle, je suis navré de te le dire: ce n’est pas de la faute de Gmail.

Les gens les plus légitimement terrifiés par ce nouveau Gmail sont les spécialistes de l’e-marketing. Dans un article posté sur un blog cette semaine, le service de Newsletters électroniques MailChimp rapportait que depuis l’introduction du nouveau Gmail, le nombre de mail ouvert par ses utilisateurs avait chuté de manière significative. La chute est pour l’instant faible – de 13% à 12% - ce qui correspond en gros au nombre d’utilisateurs de Gmail qui ont choisi la nouvelle version. Voilà qui pousse les responsables marketing à réfléchir sur la meilleure manière de faire arriver leurs newsletters ailleurs que dans l’onglet Promotions – c’est à dire dans les sables. Mais comme le remarque, d’un air contrit, Matt Grove de Mail Chimp, «Quand bien même nous trouverions un moyen de nous retrouver dans la boîte principale, les gens de Google sont malins et ils trouveront sans nul doute une parade très rapide.»

Il a raison. Gmail est depuis longtemps le service de messagerie le plus performant en matière de tri de spam et ses défenses seront très certainement au moins aussi robustes face au bacn. Les responsables marketing sont légitimement furieux de voir leurs emails traités comme du spam, au vu du temps qu’ils ont passé à pousser les consommateurs à leur donner leur adresse électroniques («Voulez vous recevoir un récapitulatif de votre commande?» est un des trucs les plus courants.)

Mais pour tous les autres, ces filtres devraient être accueillis avec un soupir de soulagement. Après des années passées à avoir servi de tableau d’affichage publicitaire pour toutes les sociétés avec lesquelles vous vous êtes retrouvés en contact, votre boîte de réception électronique est enfin redevenue ce qu’elle était censée être au départ: le lieu de la correspondance privée

Will Oremus

Traduit par Antoine Bourguilleau

Partager cet article