Life

L'affaire des «cornes du cocu» choque le Portugal

Slate.fr, mis à jour le 07.10.2009 à 9 h 24

 

 

Manuel Pinho, le ministre de l'économie portugais, a démissionné après avoir fait le signe du cocu à un député de l'opposition. Pinho a placé ses index sur sa tête pour imiter des cornes, geste traditionnellement utilisé pour se moquer d'un homme dont la femme est infidèle, rapporte la BBC.

Le geste était destiné à Bernandino Soares, le chef du groupe communiste au parlement, qui avait contesté le gouvernement sur le futur d'une mine de zinc dans le Sud du pays. La scène s'est déroulée pendant un débat sur l'Etat de la nation au parlement.

«Rien ne justifie un tel geste» a déclaré Jose Socrates, le premier ministre socialiste. «Ce n'était qu'un épisode, qui n'aurait jamais dû se produire et qui affecte l'image du gouvernement.» L'actuel ministre des finances, Fernando Texeira dos Santos, va assurer l'intérim au ministère de l'économie jusqu'aux élections générales du 27 septembre.

Dans sa chronique au Monde, Robert Solé offre son décryptage de l'affaire: et «si, en bon ministre de l'économie, M. Pinho avait voulu, tout simplement, faire taire les inquiétudes de l'opposition en brandissant la corne d'abondance?»

[Lire l'article complet sur BBC News]

(Photo: Le ministre de l'économie portugais Pinho, REUTERS/STR New)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9124 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte