Monde

Toute pornographie est-elle illégale en Chine?

Christopher Beam, mis à jour le 03.07.2009 à 12 h 15

Si la République Populaire de Chine, depuis son origine, a toujours banni le porno, les censures et les condamnations se sont multipliées en 2009.

Le gouvernement chinois a commencé à bloquer, dès la fin du mois de juin, l'accès au site Google sur certains ordinateurs, accusant le moteur de recherche d'afficher des liens «pornographiques». Ainsi, à compter du 1er juillet 2009, tous les ordinateurs en Chine seront vendus avec un filtre internet destiné à bloquer le porno (1). Toute pornographie est-elle illégale en Chine?

Oui. Depuis son avènement en 1949, la République Populaire de Chine a banni le porno. Toute personne qui produit, distribue, ou acquière des revues, livres ou vidéos à caractères pornographiques, est condamnable. La peine se borne généralement à une amende et un avertissement, mais, en 2005, le créateur du plus grand site porno chinois a été condamné à la prison à vie. Les studios de cinéma ainsi que les réalisateurs surpris en train de produire des films érotiques risquent de se faire retirer leur permission plus générale de faire des films.

Il est toutefois difficile de savoir clairement ce que le gouvernement considère comme étant pornographique. La loi elle-même est vague : les autorités ont pour cible toute chose qui «viole la morale publique et nuit à la santé physique et mentale de la jeunesse». Dans les universités, les représentations théâtrales qui mettent en scène la nudité sont rarement prohibées. (Une œuvre est plus susceptible d'être interdite lorsqu'elle comporte des photos ou des vidéos). Les librairies d'Etat continuent à vendre les livres présentés comme sexuellement explicites, mais en ayant retiré au préalable les passages concernés. Le gouvernement fait pourtant une exception pour l'éducation sexuelle - enseigné dans les écoles primaires depuis 2002 - mais le matériel pédagogique a plus souvent recours à l'euphémisme qu'à des images d'hommes et de femmes nus.

La SARFT (State Administration of Radio, Film, and Television), qui contrôle les médias, sévit par périodes sur la pornographie. Dans les années 1980, le gouvernement entama une campagne contre la «pollution des esprits», terme délibérément confus qui incluait tout ce qu'il souhaitait, depuis les films occidentaux jusqu'aux tracts politiques libéraux et livres érotiques. En 2002, le Ministère de l'Information a diffusé de nouvelles directives permettant aux censeurs de traiter de la même façon pornographie et dissidence politique dans les sites web et les e-mails. Néanmoins, le porno demeure largement accessible. L'application de ces mesures est inégale ; les censeurs tendent à être plus indulgents dans les zones urbaines que dans les campagnes. Il est facile d'acheter des livres et des DVD chez les commerçants de proximité, en particulier dans les grandes villes comme Shanghai et Pékin. Et certains des livres prohibés les plus réputés, tel le classique du XVIIème siècle explicite sexuellement Le Lotus d'Or, sont très lus.

(1) La mise en oeuvre du projet d'installation du filtre internet a été retardée, et il semble qu'elle aura lieu de façon progressive, sans «date butoire» a déclaré un fonctionnaire ministériel (ndlr).

Christopher Beam

Remerciements à Bruce Dickson de la George Washington University, et à Steve Lewis de la Rice University.

Article traduit par Luc Perrin

Crédit photo: Des DVD pornographiques saisis en Chine  Reuters

Christopher  Beam
Christopher Beam (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte