Monde

L'Inde légalise l'homosexualité

Temps de lecture : 2 min

La Cour Suprême de New Dehli a rendu un jugement historique jeudi 2 juillet en décriminalisant l'homosexualité, rapporte le Times of India. Le tribunal a jugé que le passage de la section 337 du code pénal Indien qui criminalise les rapports sexuels entre personnes consentantes du même sexe porte atteinte aux droits fondamentaux.

«La loi constitutionnelle indienne ne permet pas que la loi criminelle statutaire soit prise en otage par la fausse idée que se font les gens sur les LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels), peut-on lire dans le jugement. [...] La discrimination est l'antithèse de l'égalité, et c'est la reconnaissance de l'égalité qui assurera la dignité de chaque individu.»

La section 377, une loi coloniale qui date de la période du Raj britannique, stipule que l'homosexualité et le «sexe non-naturel» sont des actes criminels passibles de 10 ans de prison. Peu après le jugement, les membres de la communauté LGBT ont salué la décision comme un «premier pas vers un futur meilleur.» Certains le qualifient de «Stonewall indien».

[Lire l'article complet sur Times of India]

(Photo: nickjohnson, Flickr, CC)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Bernie Sanders est-il le seul capable de battre Donald Trump?

Bernie Sanders est-il le seul capable de battre Donald Trump?

Aux États-Unis, nous sommes à un moment clef de la campagne des primaires démocrates —un moment où les choses sont peut-être en train de s’éclaircir. De fait, le candidat radical Bernie Sanders est arrivé en tête dans les trois États qui ont...

Selon un journaliste décoré par Trump, le coronavirus n'est qu'un rhume

Selon un journaliste décoré par Trump, le coronavirus n'est qu'un rhume

Rush Limbaugh, animateur de l'émission de radio la plus écoutée des États-Unis, a expliqué que les médias semaient la panique sur le Covid-19 pour nuire au président.

La justice américaine vient de faire du street art un art à part entière

La justice américaine vient de faire du street art un art à part entière

Un jugement vient de condamner la destruction de 5Pointz, un squat du Queens recouvert de graffitis, au motif qu'il s'agissait d'œuvres d'art.

Newsletters