Et si Armstrong gagnait le Tour?

Temps de lecture : 2 min

Le Tour de France s'élance samedi 4 juillet depuis la principauté de Monaco. L'attraction cette année, c'est bien sûr Lance Armstrong qui signe son grand retour sur la course qui l'a fait roi. Parfaitement orchestrée médiatiquement, sa venue est censée promouvoir la lutte contre le cancer. Mais peut-il gagner le Tour?

Le journaliste François Thomazeau a listé sur son blog 7 raisons qui montrent qu'il peut le faire. Premièrement, il en a clairement l'intention: «Je fais ce Tour de France pour le gagner, pas pour y figurer». D'autre part, il s'élance dans la meilleure équipe du monde, Astana, et bénéficiera du soutien sans faille d'équipiers modèles comme Levi Leipheimer et de Yaroslav Popovych.

Autre solide argument: lors du Tour d'Italie, où il courrait sans pression, il a fini 12e au classement général, prouvant qu'il était encore largement au niveau. Enfin ses 34 ans ne sont pas rédhibitoires, comme le montre la carrière d'une autre extra-terrestre, Jeannie Longo.

Le dernier argument utilisé par François Thomazeau est lui plus spécieux: «il est propre». On a largement de quoi en douter.

[Lire l'article complet sur le blog Contre-pied]

(crédit photo: Reuters. Lance Armstrong en Juillet 2005, à la vingtième étape du Tour de France)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

Newsletters