Monde

Début du sommet de l'UA, sans Ahmadinejad

Temps de lecture : 2 min

Soulagement des participants au sommet de l'Union Africaine, qui débute à Syrte aujourd'hui, jeudi 2 juillet, et durera trois jours. Mahmoud Ahmadinejad a finalement annulé sa venue, rapporte RFI. Le président iranien devait participer au sommet et avait prévu un discours devant les chefs d'Etats africains.

Une décision qui a satisfait les délégués présents, l'un d'entre eux affirmant à la radio: «On va revenir aux fondamentaux, on va pouvoir vraiment parler de l'Afrique». Au programme, ce que Jean Ping, le président de la Commission de l'Union africaine, appelle, «la multiplication des coups d'Etat et des changements constitutionnels» sur le continent.

Ce sommet marque également le retour de la Mauritanie, suspendue de l'organisation en 2008 à la suite d'un coup d'Etat, et réintégrée suite à la mise en place d'un gouvernement d'union nationale et un «retour à l'ordre constitutionnel», salué par le Conseil de Paix et de Sécurité de l'UA.

[Lire l'article complet sur RFI]

(photo: Mahmoud Ahmadinejad à l'université de Columbia, New York, en 2007, via wikimedia)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d’officiers biélorusses

Des hackers révèlent les données personnelles d'un millier d’officiers biélorusses

Les militant·es anti-Lukashenko estiment que les forces de l'ordre ne doivent plus être anonymes.

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

Ces personnes blanches qui se prétendent noires (ou la tentation d'être l'opprimé)

L'histoire d'une professeure américaine blanche qui a fait semblant d'être noire pendant des années révèle les écueils d'un certain identitarisme.

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

Un prof américain suspendu à cause d'un mot chinois ressemblant à «nègre»

L'université de Californie du Sud a suspendu un professeur de management qui a prononcé un mot en chinois - «ne-ga» - jugé trop proche du mot nègre en anglais.

Newsletters