France

Nicolas Sarkozy regrette le Fouquet's

Slate.fr, mis à jour le 01.07.2009 à 16 h 15

Nicolas Sarkozy a décidé de commenter ses deux premières années de mandat dans le Nouvel Observateur. Dans une longue interview orchestrée par le patron du magazine Denis Olivennes (ce qui a beaucoup déplu à la rédaction), le chef de l'Etat reconnaît avoir «commis des erreurs», dont la fameuse soirée du Fouquet's. Voici les meilleurs passages.

- «J’ai commis des erreurs. Est-ce que tout ce qui m’est reproché l’est injustement? Non. Il faut un temps pour entrer dans une fonction comme celle que j’occupe, pour comprendre comment cela marche, pour se hisser à la hauteur d’une charge qui est, croyez-moi, proprement inhumaine»

- «Lorsque le général de Gaulle est revenu au pouvoir, en 1958, il avait organisé une conférence de presse dans un grand hôtel parisien, l’hôtel La Pérouse. Un de vos confrères a écrit: "Le général de Gaulle a reçu les journalistes dans cet hôtel où il a ses habitudes." Notons que le standing du La Pérouse ne faisait pas alors débat… Je n’avais pas mes habitudes au Fouquet’s»

- «Ces critiques [sur le bling-bling] avaient commencé bien avant le Fouquet’s. Cela correspondait à une époque de ma vie personnelle qui n’était pas facile et où j’avais à me battre sur plusieurs fronts.»

[Lire l'interview sur le site du Nouvel Obs]

(Photo de Une : Nicolas Sarkozy au sommet de l'OTAN à Bucarest en 2007. Reuters / Mihai Barbu)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte