Économie / France

Regardez l'évolution du chômage en France, département par département, depuis dix ans

Temps de lecture : 2 min

Le nombre de demandeurs d'emploi a connu une nouvelle hausse en mai.

Cette série de cartes représente le chômage par trimestre depuis le 1er janvier 2004. Plus la couleur est foncée, plus le taux de chômage y est élevé.

Le nombre de demandeurs d'emploi continue d'augmenter en France. Selon les chiffres publiés par la Dares, jeudi 26 juin, il s'établit à 3.388.900 en France métropolitaine fin mai pour la catégorie A, celle de référence, soit une hausse de 24.800. Sur un an, la hausse atteint 4,1%.

Sur l'ensemble du territoire français (métropole et Outre-mer) et en tenant compte de toutes les catégories (A, B, C, D et E), le nombre de chômeurs dépasse désormais les 6 millions.

Depuis 2008, la hausse du nombre de demandeurs d'emplois a touché tous les départements. Pour la visualiser, nous avons élaboré une carte de l'évolution du taux de chômage dans chacun d'entre eux de début 2004 à fin 2013, dernière période pour laquelle on dispose d'un taux de chômage officiel de l'Insee.

Pierre Breteau Journaliste

Newsletters

Le problème n'est pas la taxe carbone, le problème, c'est le gouvernement

Le problème n'est pas la taxe carbone, le problème, c'est le gouvernement

Le Premier ministre a indiqué que la taxe carbone serait maintenue, c'est une bonne chose. Les mesures d'accompagnement annoncées vont dans le bon sens, il sera sans doute nécessaire de les améliorer encore.

Sur la question du budget italien, la France devrait garder ses leçons pour elle

Sur la question du budget italien, la France devrait garder ses leçons pour elle

La Commission européenne n'avait pas le choix: elle devait rejeter le projet de budget de l'Italie. Mais la France, elle, ferait mieux de garder une certaine modestie vis-à-vis de sa voisine transalpine.

Donald Trump peut-il faire éclater le multilatéralisme?

Donald Trump peut-il faire éclater le multilatéralisme?

Sur la forme, les récentes attaques de Donald Trump contre la France et l'Europe n'ont rien de surprenant. La véritable préoccupation tient à son unilatéralisme forcené.

Newsletters