Culture

David contre PPDA

Slate.fr, mis à jour le 01.07.2009 à 11 h 26

Pour fêter les 60 ans du premier journal télévisé, PPDA était l'invité de David Pujadas sur France2. Samuel Gontier, journaliste à Télérama, a analysé phrase par phrase la joute orale entre les deux adversaires sous le vernis des compliments et de l'analyse.

David Pujadas attaque en premier: «le JT, qui rythme nos fins de soirées fête donc ses 60 ans. Patrick Poivre d’Arvor nous a rejoints. Il était aux manettes pendant vingt-huit de ces soixante années…»

Et le journaliste du blog télé de Télérama de juger: «un compliment pour souligner la vieillesse de ton adversaire, c’est joliment pervers. Pour un peu, on va croire que PPDA présentait le JT au pléistocène inférieur.»

PPDA, en difficulté naturelle à cause de sa position de chômeur du 20h, sera toujours un ton en dessous pendant ce combat des chefs, malgré quelques tentatives, comme lorsqu'il traite David Pujadas de « médiateur ».

Le coup de grâce vient du représentant de France2: «Une dernière chose un peu plus personnelle. Vingt-huit ans de JT. On sait que vous l'avez quitté contre votre gré. Est-ce qu’aujourd’hui le JT vous manque? L’adrénaline, la préparation, tout cet univers?»

Pour le journaliste de Télérama, c'est une «charge impitoyable! Envoyée en fixant méchamment le sommet du crâne de PPDA pour en accroître l'effet.»

[Lire l'article complet sur Télérama]

Photo: capture d'écran du journal de France 2

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte