Monde

Sarkozy a raison, Lieberman doit partir

Temps de lecture : 2 min

Nicolas Sarkozy a eu raison de demander au Premier ministre israélien Netanyahu de remplacer son ministre des affaires étrangères Avigdor Lieberman, écrit Haaretz dans un éditorial. Sarkozy est même allé jusqu'à comparer ce dernier à Jean-Marie Le Pen, ce qui a provoqué la colère du ministère des affaires étrangères, pour qui ces remarques représentent une «interférence avec les affaires internes d'Israël.»

Lieberman, qui avait mené une campagne particulièrement ancrée à droite pour les élections à la Knesset, notamment contre les citoyens arabes du pays, est considéré comme raciste par une grande partie de la communauté internationale, qui refuse de ce fait de traiter avec lui.

Le journal explique que la France n'a pas imposé de boycott officiel de Lieberman, que Sarkozy ne l'a pas critiqué en public et qu'il n'a fait que faire passer un message en privé à Netanyahu. Il n'y a donc pas lieu de taxer Sarkozy de comportement anti-diplomatique.

«Au vu de la situation internationale complexe d'Israël à la veille de la reprise des négociations avec les Palestiniens et peut être même avec la Syrie, le pays a besoin de tout le soutien qu'il peut trouver de la part de la communauté internationale, conclut l'éditorial. Il est impératif de remplacer Lieberman avec un autre ministre des affaires étrangères, qui aura une porte ouverte dans les capitales de la planète.»

[Lire l'article complet sur Haaretz]

(Photo de une: Avigdor Lieberman le 8 février 2009. Damir Sagolj / REUTERS)

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Newsletters

Un an de prison ferme pour avoir organisé une fête pendant le confinement

Un an de prison ferme pour avoir organisé une fête pendant le confinement

L'État du Maryland aux États-Unis a décidé d'être extrêmement sévère contre les contrevenants à la distanciation sociale.

Trump a choisi sa candidate à la Cour suprême, voici les étapes qu'il lui reste a traverser

Trump a choisi sa candidate à la Cour suprême, voici les étapes qu'il lui reste a traverser

Le président a annoncé son choix pour la Cour suprême, elle doit désormais être confirmée par le Sénat.

Pourquoi le Japon a-t-il rejoint les forces de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale?

Pourquoi le Japon a-t-il rejoint les forces de l'Axe pendant la Seconde Guerre mondiale?

Le Japon détestait l'Occident. Pourtant, il a accepté de s'allier avec l'Allemagne et l'Italie. Une alliance qui ne s'est pas avérée très fructueuse.

Newsletters